02/06/2010

Chut ! On shoote…

Saisissant l’opportunité de la mise en jeu de la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud, les Éditions JCLattès à Paris ont sorti un recueil collectif de nouvelles consacrées au ballon rond et rédigées par onze auteurs du continent sud-européen réunis autour d’Abdourahman A. Waberi dont nous avons déjà dit ici tout le bien que nous pensions de son amusant roman intitulé Aux États-Unis d’Afrique paru chez le même éditeur. Ce recueil s’intitule Enfants de la balle et on y trouve des textes passionnants, tantôt hilarants et tantôt tristes, d’écrivains venus d’Algérie (Yahia Belaskri & Anouar Benmalek), du Maroc (Laila Lalami), du Soudan (Jamal Mahjoub), du Togo (Kangni Alem) , du Nigeria (Uzor Maxim Uzoatu), de l’île Maurice (Ananda Devi) et d’Afrique du Sud (Mark Behr), sans oublier le Congo Brazzaville, bien entendu (Alain Mabanckou & Wilfried N’Sondé). Pour ce dernier pays, la contribution de Wilfried N’Sondé, Ballon de poussière, poignante à souhait, raconte les déboires d’un jeune Africain recruté par un chasseur de têtes (ou plutôt de pieds) nommé Pitt Van den Berg qui l’amènera en Belgique après lui avoir fait miroiter, pour mieux l’exploiter financièrement, un brillant avenir dans un grand club de la capitale européenne. L’histoire se termine en Allemagne, au chômage… Comme (presque) toujours !

Bernard DELCORD

Enfants de la balle
, Nouvelles d’Afrique, nouvelles de foot, ouvrage collectif, Paris, Éditions JCLattès, mai 2010, 218 pp. en noir et blanc au format 13 x 20,5 cm sous couverture brochée en bichromie, 17 € (prix France)

Enfants de la balle

15:57 Écrit par Bernard dans Littérature africaine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.