28/03/2012

Congo ya biso...

Le texte ci-dessous a été envoyé dans la newsletter de mars 2012 des guides gastronomiques DELTA avant d'être mis en ligne sur leur site (www.deltaweb.be) :

Né le 12 septembre 1937 à Léopoldville, Henri Lopès est un écrivain, homme politique et diplomate congolais (du Congo Brazzaville). Il a été Premier ministre de la République du Congo de 1973 à 1975. Depuis 1998, il est ambassadeur de son pays en France. En tant qu'écrivain, il est considéré comme l'un des représentants les plus connus de la littérature africaine moderne. En 1972, il fut lauréat du Grand prix littéraire d'Afrique noire de l'Association des écrivains de langue française pour son livre Tribaliques. En 1993, l'Académie française lui a décerné le Grand Prix de la Francophonie ; la même année, il est devenu docteur honoris causa de l'Université Paris XII et en 2002 de l'université de Québec.

Il vient de faire paraître aux Éditions Gallimard à Paris Une enfant de Poto-Poto, un roman très enlevé dont voici l'argument :

« "À la une, la photo d’une foule en liesse… En bas, dans le coin gauche, quelqu’un lève deux doigts. C’est Pélagie. À sa gauche, c’est moi, Kimia… C’était le 15 août 1960. La nuit de notre Indépendance… Pour Pélagie et moi, il s’agissait plus d’une occasion de réjouissance que d’une date historique." Suit le récit d’une amitié ente deux jeunes femmes que l’évolution de leur pays va séparer un temps. Amitié profonde, complexe, sillonnée de rivalités, de jalousie et, surtout, mue par une indéfectible solidarité au cœur d’un monde divisé.
Entre Pélagie et Kimia, un Moundélé, comme on appelle les Blancs, là-bas ! Mais ne serait-il pas, lui aussi, un enfant de Poto-Poto ?… Doublant l’intrigue amoureuse, une plongée dans les consciences de trois êtres dont les identités se forgent à la fusion des boues et des glaises des sols d’Afrique et d’ailleurs. À contre-courant des clichés, l’auteur, à l’écriture dépouillée, rapide, cinématographique, nous offre trois palpitants destins en perpétuels dialogues.
De l’Europe aux États-Unis, ce trio fiévreux de passion et d’intelligence reste uni par une aspiration commune, le désir de s’assumer et de se dépasser, que traversent les parfums et les saveurs du Congo dans les rythmes des rumbas du pays bantou. »

Un ouvrage qui, croyez-moi, balance drôlement et mérite incontestablement le détour !

Bernard DELCORD

Une enfant de Poto-Poto par Henri Lopès, Paris, Éditions Gallimard, collection « Continents noirs », janvier 2012, 264 pp. en noir et blanc au format 14 x 20,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 17,50 €

Une enfant de Poto-Poto.gif

19:47 Écrit par Bernard dans Littérature africaine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.