16/11/2013

Un récit formidable !

Monsieur Optimiste.jpg

Se faisant, dans Monsieur Optimiste, le greffier de l'histoire de ses parents juifs demeurés à Bruxelles durant l'occupation allemande de 1940-44 et qui connurent quelques déboires par la suite en raison de leurs affinités communistes, Alain Berenboom a réussi un joli tour de force : parler d'un drame inouï avec humour et profondeur sans réveiller les violons des lamentos et des discours convenus.

Le style est épatant, et même décapant à l'occasion, pour ressusciter, à partir de documents familiaux épars, le quotidien de personnes ordinaires indécrottablement tournées vers l'avenir qui ne pourra être que radieux, une attitude aussi naïve qu'héroïque – admirable.

Entre les lignes, l'auteur se livre à une analyse d'une grande finesse, celle de son identité, belge, juive et laïque, à l'instar de son illustre prédécesseur Marcel Liebman (1929-1986) dans l'inoubliable Né Juif paru en 1977.

On s'en voudra de déflorer ici les ressorts d'une intrigue – qui intrigue l'auteur depuis des lustres – tenant le lecteur en haleine dès les premières lignes (il est vrai qu'on a ici affaire à un écrivain de polars chevronné...) pour en souligner l'originalité et l'humanité profondes dont les racines plongent dans une histoire et une culture séculaires, sans pour autant perdre de leur acuité contemporaine.

Shalom, Monsieur Berenboom !

Et chapeau bas...

Bernard DELCORD

Monsieur Optimiste par Alain Berenboom, Bruxelles-Paris, Genèse Édition, octobre 2013, 241 pp. en noir et blanc  au format 13,5 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs, 22,50 €

12:18 Écrit par Bernard dans Récits | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.