25/02/2014

Une brillante pinte de bon sang...

Voltaire Œuvres d'humour.jpg

Le texte ci-dessous a paru dans la newsletter de février 2014 des guides gastronomiques belges DELTA avant d'être mise en ligne sur leur site (www.deltaweb.be) :

Homme d'esprit s'il en est, styliste de haut vol et intellectuel engagé dans la lutte contre l'intolérance, François-Marie Arouet, dit Voltaire, né le 21 novembre 1694 à Paris où il est mort le 30 mai 1778, a fréquemment recouru à l'humour pour mener ses combats. Pour lui, l'ironie a en effet une vertu pédagogique permettant de démontrer les dangers du fanatisme ainsi que l'absurdité des croyances nées de l'obscurantisme et de la dictature des religions.

Dans un fort volume intitulé Œuvres d'humour paru aux Éditions Omnibus, l'universitaire française Clémentine Pradère-Ascione – elle prépare une thèse de doctorat à Paris III Sorbonne Nouvelle sur la « fantaisie noire  » dans les écrits de Boris Vian, une autre sorte d'écrivain lumineux – a regroupé l'intégrale de ses quarante contes (parmi lesquels Zadig [1747], bien entendu, ou Micromégas [1752], et encore Candide [1759], mais aussi L'origine des métiers [1764, en vers] Le crocheteur borgne [1774], Les oreilles du comte de Chesterfield [1775]...), un choix de pièces de théâtre introuvables et méconnues (La fête de Bellébat [1725], L'envieux [1738], Charlot ou La comtesse de Givry [1767], Les deux tonneaux [1769]...), ainsi qu'une sélection de textes philosophiques hilarants (dont De l'horrible danger de la lecture [1765], Les questions de Zapata traduites par le sieur Tamponet, docteur en Sorbonne [1767] et la Canonisation de saint Cucufin [1769]...).

Une belle occasion à saisir, pas si fréquente, celle de rigoler un bon coup !

Bernard DELCORD

Œuvres d'humour par Voltaire, choix et présentation de Clémentine Pradère-Ascione, Paris, Éditions Omnibus, octobre 2013, 1108 pp. en noir et blanc au format 13,5 x 20 cm sous couverture brochée en couleurs, 26 € (prix France)

13:49 Écrit par Bernard dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.