15/03/2014

Une joyeuse prise de tête...

Décollations.jpg

Le texte ci-dessous a paru dans la livraison du 14/03/2014 de l'hebdomadaire M... Belgique :

« Eugénia n’a pas de tête et cela lui convient très bien. Au moins, elle n’a pas la tête des autres, elle n’a pas l’air de famille. Eugénia est libre et sa tête, la tête qu’elle n’a pas, roule sa bosse où elle veut. »

Dans Décollations paru à Lausanne aux Éditions L'Âge d'Homme, un petit bijou de phrases ciselées, Corinne Hoex, qui excelle par ailleurs avec talent à décrire les affres de la filiation douloureuse, livre les réflexions d'une jeune fille bcbg d'antan qui aurait, au sens strict, perdu la tête.

« Où est-elle, bon Dieu, où est-elle ? (...) Languit-elle dans un reliquaire, écrasée de rubis et d'émaux ? (...) S'est-elle laissé réduire par un fier Jivaro ? »

Qu'importe ! Plus besoin de coiffure ni de coiffeur, plus de « tête à droite... Droite ! », plus de longs repas à ingurgiter ni de couleuvres à avaler, plus de pellicules ni de séborrhée, plus de dents à brosser, de narines à curer : « Que de temps gagné pour vivre ! »

Alors qu'auparavant, sa famille lui reprochait de ne pas avoir toute sa tête, d'avoir la tête ailleurs, de ne pas l'avoir sur les épaules...

Désormais, tout va bien.

D'ailleurs, même si « dans le libertinage, j'évite le tête-à-tête. J'esquive aussi le tête-bêche. », c'est pour en venir directement au corps à corps...

Bernard DELCORD

Décollations par Corinne Hoex, Lausanne, Éditions L'Âge d'Homme, collection « La Petite Belgique » dirigée par Jean-Baptiste Baronian et Jacques Booth, mars 2014, 90 pp. en noir et blanc au format 14 x 21 cm sous couverture brochée en bichromie, 14 €

11:17 Écrit par Bernard dans Littérature belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.