11/04/2014

Bonum vinum laetificat cor hominis...

Boire sans grossir.jpg

Le texte ci-dessous a paru dans la livraison du 11/04/2014 de l'hebdomadaire M... Belgique qui a succédé à l'édition belge du magazine Marianne :

Chroniqueuse œnologique au Monde, Laure Gasparotto a publié chez Flammarion un encourageant Boire sans grossir, sans excès... et sans nuire à sa santé propre à remonter le moral des personnes rondes pour d'autres raisons que la consommation de dives bouteilles.

C'est que le vin est un aliment faible en calories ayant des vertus cardinales lorsqu’il fait partie d’un repas, puisqu’il aide notamment à la digestion. Aujourd’hui réintroduit dans beaucoup de régimes, il reconquiert le capital santé dont il a joui depuis l’Antiquité, comme en témoignent les spécialistes interrogés par l'auteure qui explique au lecteur comment choisir son vin pour ne pas grossir parce qu'il convient à son métabolisme, et comment le boire à table, avec la modération qui s’impose.

Après avoir également fait le point sur l’apéritif, le rosé ou les vins naturels, l'ouvrage se conclut par un guide pratique des vins bons pour la santé selon les régions et les cépages, selon les différents types de métabolisme.

Un livre qui fait du bien !

Bernard DELCORD

Boire sans grossir, sans excès... et sans nuire à sa santé par Laure Gasparotto, préface du professeur Jean-Didier Vincent, Paris, Éditions Flammarion, avril 2014, 229 pp. en noir et blanc au format 13,5 x 22 cm sous couverture brochée en couleurs, 17 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans cet ouvrage réjouissant les considérations  suivantes :

– Le nombre de calories varie selon le taux de sucre contenu dans le vin. Plus le vin est sec, moins il est calorique. Par exemple, un verre de vin rouge de 15 cl peut osciller entre 95 et 126 calories, un verre de champagne entre 100 et 180 calories. Sachant qu'il nous faut, selon notre physiologie et notre activité, environ 2000 Kcal par jour, le vin consommé avec modération ne fait donc pas grossir.

– Dans le cadre d'une alimentation où le vin intervient quotidiennement, quelle est votre limite de vin par repas selon votre poids ?

Faites le calcul suivant :

Prenez votre poids et multipliez-le par deux, vous obtiendrez le nombre de grammes de vin (1 litre de vin est moins dense que l'eau et pèse environ 900 grammes) qui peut parfaitement constituer pour vous un aliment compatible avec votre régime lors d'un repas, sans risque de grossir. En excluant tout autre alcool bien entendu.

Exemple :

Je pèse 75 kg : 75 x 2 = 150 g = 15 cl. Soit un verre et demi.

Je pèse 50 kg : 50 x 2 = 100 g = 10 cl. Soit un verre de vin.

14:17 Écrit par Bernard dans Oenologie, Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.