07/06/2014

Systèmes pourris...

Les poches cousues.jpg

Le texte ci-dessous a paru dans la livraison du 06/06/2014 de l'hebdomadaire M... Belgique qui a succédé à l'édition belge du magazine Marianne :

Juge d'instruction à Bruxelles, spécialisé dans la lutte contre les crimes d'argent – il est actuellement en charge du dossier d'UBS Belgium, comme l'a révélé votre magazine favori –, Michel Claise s'est associé à son collègue Alain-Charles Faidherbe, qui exerça derrière le Rideau de fer, pour rédiger un polar intitulé Les poches cousues, paru chez Luce Wilquin.

En voici l'intrigue :

Dans un pays de l’Est, où règnent le Parti communiste et la corruption, le juge Mikhaïl Mikhaïlovitch a décidé de « coudre ses poches ». Dans ce système pourri, il devient alors l’homme à abattre. La chute du Mur ne change rien. Les mafieux russes, qui se substituent aux anciens apparatchiks, arrosent à leur tour les milieux politiques et judiciaires pour leur profit personnel. On assiste ici au combat d’un homme intègre. En refusant de suivre les directives que l'on tente de lui imposer, en dénonçant les malversations financières qu’il découvre, il devient la cible de toutes les stratégies de déstabilisation imaginables, faux témoignages, procédures falsifiées, menaces de mort, jusqu’à la violence ultime portée contre sa famille.

On s'en voudrait de déflorer la fin de cet ouvrage passionnant et fort bien écrit qui est aussi une mise en garde au moment où l'Ukraine et la Moldavie frappent à la porte de l'Union européenne et un vibrant plaidoyer contre les forces occultes qui sapent les bases de la démocratie au cœur du Vieux Continent.

Bernard DELCORD

Les poches cousues par Michel Claise et Alain-Charles Faidherbe, Avin, Éditions Luce Wilquin, mai 2014, 285 pp. en noir et blanc au format 14 x 20,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 21 €

12:27 Écrit par Bernard dans Littérature policière | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.