01/12/2014

Caricoles, bloempanch et Cie

Sociologie de la bruxellitude.jpg

Inventoriant les « chochetés » [1] si chères au folklore de la capitale belge, l’ouvrage de l’historienne Louise-Marie Libert paru chez 180° éditions sous le titre Sociologie de la bruxellitude est tout bonnement réjouissant, parce qu’il ranime la flamme d’institutions aussi vénérables que

– L’Ordre du Faro

– La Confrérie des Compagnons du Witloof

– La Confrérie des Kuulkappers de Saint-Gilles

– Les Confrères d’Eggevoort-en-Etterbeek

– L’Ordre de la Caricole de Bruxelles

– La Confrérie des Chevaliers de Saint-Michel

– La Confrérie de la Gaufre de Bruxelles

– L’Ordre du Bloempanch

– La Confrérie des Kiekefretters

– La Confrérie des Hommes-Oiseaux

– L’Ordre de la Griotte de Schaerbeek

– L’Ordre du Pavé du Comté de Jette

– Ettekeisfretters B.O.E.F

– Les Amis de Manneken-Pis

– Les Communes libres

– Le Meyboom

– L’Ommegang

– Les Arbalétriers

– Les Neuf Nations 1421

– La Confrérie des Compagnons de Saint-Guidon et de Notre-Dame de Grâce

– Les Volontaires de 1830

– Orde van de Brusselse Moestaje

– Les Joyeux adeptes de la Mijole

– Les Chasseurs de Prinkères d’Uccle

– Le Conservatoire Africain

– Le Théâtre Royal de Toone.

« Modestement, écrit l’auteure, notre but est de tenter de cerner la “bruxellitude”, la spécificité de la ville, par le biais et l’approche de la vie des “chochetés”, ces sociétés, associations et confréries qui font vivre Bruxelles.

Les unes, gastronomiques, tentent de remettre au goût du jour des produits du terroir en passe d’être oubliés ; les autres, folkloriques, rappellent à nos mémoires des coutumes et des traditions que le monde moderne menace d’obsolescence. Il y a aussi celles, héritières de faits historiques ou légendaires, dont le but est d’animer les rues de Bruxelles par des manifestations ressuscitant les fastes d’une ville riche de petites histoires et de grande Histoire. »

Chacune d’entre elles est décrite avec science, précision, enthousiasme…

Et un zeste de « zwanze », bien entendu !

Bernard DELCORD

Sociologie de la bruxellitude par Louise-Marie Libert, Bruxelles, 180° éditions, novembre 2014, 236 pp. en noir et blanc au format 13 x 22 cm sous couverture brochée en bichromie, 17 €


[1] Prononciation populaire bruxelloise du mot « sociétés »…

19:50 Écrit par Bernard dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.