11/02/2018

« Les colonies sont faites pour être perdues. » (Henry de Montherlant)

Traces de la vie coloniale au Congo belge et au Ruanda-Urundi .jpg

Rédigé sous la direction de l’universitaire, poète, écrivain, essayiste et critique belge Marc Quaghebeur (°1947) et préfacé par lui, le douzième numéro de la revue Congo-Meuse [1] intitulé Traces de la vie coloniale au Congo belge et au Ruanda-Urundi met en avant des documents, souvent inédits, ainsi que des témoignages d'acteurs de terrain et de voyageurs, qui éclairent la vie quotidienne et les mentalités dans les colonies belges à l’issue de la Première Guerre mondiale jusqu’aux moments des Indépendances.

Un recueil d’une richesse extraordinaire, comme en témoigne la table des matières reproduite ci-après, qui restitue avec un appareil de notes bien construit l’ambiance d’alors et qui décrit le quotidien du système colonial, y compris ses contradictions et ses failles, à travers ses divers composants belges, congolais, ruandais et urundais.

Nul doute qu’il retiendra l’attention d’un large public, celui qu’agitent aujourd’hui dans notre pays l’épineuse question coloniale et les interrogations sur sa réalité profonde telle que l’ont connue les colonisateurs et les colonisés.

En cela, il constitue une pièce importante du dossier à charge et à décharge…

Bernard DELCORD

Traces de la vie coloniale au Congo belge et au Ruanda-Urundi par Jean-Claude Kangomba, Nicole Leclercq et Francine Meurice sous la direction de Marc Quaghebeur, Paris, L’Harmattan, collection « Congo-Meuse » n°12, décembre 2017, 440 pp. en noir et blanc au format 15,5 x 23,7 cm sous couverture brochée en couleurs, 42 € (prix France)

TABLE DES MATIÈRES

 

I. CÉLÉBRATION ET CONTRADICTIONS DE L'EMPIRE

Retour sur un premier voyage de journaliste (1922)

Par Pierre Daye

La voix critique d'un Congolais (1937-1952)

Par Paul Lomami Tchibamba

L'émerveillement d'un magistrat international (1944)

Par Maurice de Wée

« Problèmes africains », un point de vue syndical et laïque (1950)

Par Charles Bertin

« Latitude Zéro », la splendeur de la langue au service de l'Empire (1950)

Par Charles Bertin

Une visite royale au Ruanda (1957)

Par un auteur inconnu

Médecin au Kasaï ! (1942-1952)

Par Albert Van Dorpe

Réflexions d'un administrateur de la partie orientale de l'Empire colonial (1951-1957)

Par Nicolas Joseph Muller

Un jeune chercheur dans la province de l'Équateur (1957-1960)

Par José Trussart

 

II. DES TRÉTEAUX ET DES VOIX

Une tournée théâtrale (1950)

Par Anne Carpriau

Le Journal de bord directorial d'une autre tournée théâtrale (1953)

Par Claude Étienne

Des marionnettes très courtisées, les Bilulus (1956)

Par Monique Heckmann et Jacques Zimmermann

La scène en dehors du théâtre de l'histoire (1959)

Par Anne Carpriau

 

III. AU SEUIL DES INDÉPENDANCES

Un partisan de l'indépendance progressive (1958)

Par Charles François

Le journal d'un témoin et acteur privilégié (1956-1960)

Par Albert Maurice

Derniers mois avant l'indépendance du Congo (1960)

Par Charles Moeller

Départ des coloniaux (1960)

Par Maximilien Philips

À l'approche de la fin de la tutelle sur le Burundi. Les Chasseurs ardennais (1960)

Par le lieutenant Dubois

 

IV. LES ADIEUX ET LES LARMES

Souvenirs d'un journaliste congolais

Par Joseph Mbungu NKandamana

Conscience et errance dans l'univers post-colonial

Par Muepu Muamba

 

Postface

Par Jean-Claude Kangomba

INDEX

 

[1] Cette revue est animée conjointement par des auteurs et des contributeurs européens et africains.

15:00 Écrit par Bernard dans Documents, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.