03/04/2018

Nouveau keynésianisme…

Économie du secteur public.jpg

Fier d’avoir pu apporter une modeste pierre éditoriale à l’édification de ce monument, j’ai le plaisir de vous annoncer la parution aux Éditions De Boeck supérieur à Louvain-la-Neuve de la traduction française de la quatrième édition américaine de l’essai de Joseph Eugene Stiglitz, Prix Nobel d’économie 2001 [1], assisté dans sa rédaction par Jean-Dominique Lafay [2] et Jay Rosengard [3], intitulé Économie du secteur public, la bible la plus actuelle en matière de gestion de l’État en Occident.

En voici le prière d’insérer :

« Le secteur public occupe une place croissante dans les économies nationales, notamment dans les pays européens, où il dépasse parfois 50% du PIB. Pour cette raison, la science économique s'intéresse de plus en plus à la logique des décisions publiques. Comment l'État sélectionne-t-il les programmes à mettre en œuvre ? Quel rôle joue-t-il dans la société ? Est-il capable de concevoir un système de taxes à la fois efficace et équitable ? Dans le secteur public, l'idéologie et la politique peuvent facilement prendre le pas sur le rationnel, sinon sur le raisonnable.

Pour comprendre et prévoir les options retenues dans ce cadre, il a été nécessaire de construire une analyse fondée sur des bases scientifiques rigoureuses. C'est ainsi qu'a vu le jour, au cours du dernier demi-siècle, une économie publique nouvelle, au sein de laquelle l'étude des comportements politiques est devenue essentielle. Joseph Stiglitz, Jean-Dominique Lafay et Jay Rosengard mettent à profit leur expertise pour faire partager au lecteur cette problématique clé de l'économie du secteur public.

Claire et accessible, cette version française de la quatrième édition américaine s'adresse particulièrement aux étudiants en économie, de niveau licence 2 à master 2, mais aussi à l'ensemble des économistes, ainsi qu'à tous ceux qui s'intéressent à cette discipline. »

Pointons au passage les chapitres consacrés aux soins de santé aux États-Unis permettant de mieux saisir la politique yankee en la matière (systèmes de Medicare, Medicaid et Obamacare) et les débats qu’elle soulève…

Bernard DELCORD

Économie du secteur public par Joseph Eugene Stiglitz, Jean-Dominique Lafay & Jay Rosengard, révision scientifique de J.-F. Caulier, traduction française de la 4édition américaine par Françoise Nouguès, Louvain-la-Neuve, Éditions De Boeck supérieur, collection « Ouvertures économiques », mars 2018, 1 088 pp. en noir et blanc au format 17 x 24 cm sous couverture brochée en couleurs, 55 €

TABLE DES MATIÈRES

PARTIE I – RÔLE ET TAILLE DU SECTEUR PUBLIC

Chapitre 1 Les fonctions du secteur public

Chapitre 2 La taille du secteur public

PARTIE II – LES FONDEMENTS DE L’ÉCONOMIE DU BIEN-ÊTRE

Chapitre 3 L’efficacité du marché

Chapitre 4 Les défaillances du marché

Chapitre 5 Biens publics et biens privés fournis publiquement

Chapitre 6 Externalités et environnement

Chapitre 7 Efficacité et équité

PARTIE III – LA THÉORIE DES DÉPENSES PUBLIQUES

Chapitre 8 La production publique de biens et services

Chapitre 9 L'analyse des choix publics

PARTIE IV – LA DÉPENSE PUBLIQUE EN PRATIQUE

Chapitre 10 Les dépenses publiques : un cadre d’analyse

Chapitre 11 L’évaluation des dépenses publiques

Chapitre 12 Défense, recherche et technologie

Chapitre 13 Économie de la santé

Chapitre 14 Économie de l'éducation

Chapitre 15 Programmes de bien-être social et redistribution du revenu

Chapitre 16 L'assurance sociale

PARTIE V – THÉORIE DE LA FISCALITÉ

Chapitre 17 Introduction à la fiscalité

Chapitre 18 L'incidence fiscale

Chapitre 19 Impôt et efficacité économique

Chapitre 20 Fiscalité et optimum

Chapitre 21 La fiscalité du capital

PARTIE VI – LA FISCALITÉ EN PRATIQUE

Chapitre 22 L'impôt sur le revenu des personnes

Chapitre 23 L'impôt sur le revenu des sociétés anonymes

Chapitre 24 Manuel de l'évitement fiscal

Chapitre 25 Les réformes du système fiscal

PARTIE VII – AUTRES SUJETS IMPORTANTS

Chapitre 26 Les relations budgétaires entre les niveaux de gouvernement

Chapitre 27 Dépenses et impôts subnationaux

Chapitre 28 Déficits budgétaires et dette publique

 

[1] Joseph Eugene Stiglitz (°1943) est professeur à l'Université Columbia, après avoir enseigné aux universités de Princeton, Yale, Oxford et Stanford. Lauréat du prix Nobel d'économie 2001, il est l'auteur de centaines d'articles et de livres scientifiques, notamment de Principes d'économie moderne (De Boeck Supérieur), manuel "bestseller" destiné aux étudiants de premier cycle. Joseph Stiglitz a occupé d'importantes fonctions comme président du Council of Economic Advisers, sous la présidence de Bill Clinton, puis comme "économiste en chef" de la Banque mondiale.

[2] Jean-Dominique Lafay (°1944) est professeur émérite à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et ancien directeur du Laboratoire d'économie publique, auteur de nombreux livres et articles scientifiques consacrés aux décisions publiques et aux interactions entre économie et politique. Il a exercé des fonctions administratives nationales, notamment celles de directeur scientifique pour le droit et l'économie et de vice-chancelier des universités de Paris.

[3] Jay Rosengard est lecturer (chargé de cours) à la Kennedy School de l'Université Harvard, où il enseigne les politiques publiques. Il est également directeur académique de plusieurs programmes, notamment au Mossavar-Rahmani Center (concernant le secteur financier de cette institution). Il possède une longue expérience internationale des politiques de développement (en matières monétaire, financière, budgétaire et d'administration publique).

13:24 Écrit par Bernard dans Essais | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.