06/11/2016

« Le meilleur auxiliaire d'un diplomate, c'est bien son cuisinier. » (Talleyrand)

À la table des diplomates (cover).jpg

Des festins du Camp du Drap d’Or donnés par François Ier en l’honneur d’Henri VIII en 1520 jusqu’à celui la Cop 21 en 2015, une vingtaine de grands rendez-vous diplomatiques [1] sont racontés en textes et en images sous l’angle culinaire par des historiens et des spécialistes de renom[ 2] dans À la table des diplomates – L’histoire de France racontée à travers ses grands repas, 1520-2015 paru sous la direction de Laurent Stéfanini [3] aux Éditions de l’Iconoclaste à Paris en collaboration avec les Archives diplomatiques et les Archives nationales françaises.

Pour la première fois y sont montrés une sélection de menus et de documents inédits provenant des fonds d’archives du service de protocole du Quai d’Orsay, mais aussi de l’Élysée.

Parallèlement à ce travail historique, de grands chefs d’aujourd’hui [4] y commentent les menus avec leur regard de gastronome et revisitent, avec leur savoir-faire, la recette d’un des plats servis à l’époque.

À la table des diplomates  (menu).jpg 

Menu du dîner de 480 couverts servi dans la galerie des fêtes de l’Hôtel de ville de Paris

à l’occasion du baptême du fils de Napoléon III.

Un moyen passionnant de faire découvrir au lecteur l’histoire du « repas à la française » (inscrit au patrimoine de l’Unesco) et comment ce savoir-faire culinaire a joué un rôle -parfois fondamental- dans les événements qui ont fait l’histoire et contribué au rayonnement de la France à travers le monde.

Bernard DELCORD

À la table des diplomates – L’histoire de France racontée à travers ses grands repas 1520-2015, ouvrage collectif sous la direction de Laurent Stéfanini Paris, Éditions de l’Iconoclaste en collaboration avec les Archives diplomatiques et les Archives nationales françaises, octobre 2016, 366 pp. en quadrichromie au format 19,8 x 27,8 cm sous couverture cartonnée et jaquette en couleurs, 39 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans ce recueil estival la recette suivante, de Marc Haeberlin revisitant un plat servi à l’occasion de la signature du traité de l’Élysée en 1963 :

Le homard Thermidor aux algues

Pour 2 personnes

Ingrédients :

1 homard breton de 600g

1 cuillère à café poudre de moutarde à l'anglaise

¼ de litre de sauce armoricaine

1 cuillère à soupe de cognac

100 g d'algues wakamé cuites

2 cuillères à soupe de chapelure

Pour la mousse :

125 g de chair de sole

125 g de crème fleurette

1 œuf entier

Sel, poivre, muscade

Recette :

Cuire le homard à l'eau bouillante salée durant 6 minutes.

Le fendre en deux.

Retirer la chair de la queue et décortiquer la pince.

Couper la chair de la queue en escalopes et la redisposer dans chaque ½ carcasse.

Badigeonner d'un peu de cognac.

Dans un blender, faire la mousse de sole avec la chair de sole, la crème fleurette, l'œuf, sel, poivre, muscade et la poudre de moutarde à l'anglaise.

Étaler cette préparation sur chaque ½ homard, parsemer d'un peu de chapelure.

Rôtir à four chaud (220°C) durant 8 minutes.

Disposer sur un peu de sauce armoricaine.

Parsemer d'algues wakamé cuites.

Disposer sur le dessus la pince de homard.

 

[1] Le mariage d’Henri IV et Marie de Médicis à Lyon le 17 décembre 1600, la signature de la paix des Pyrénées par Louis XIV et Philippe IV d’Espagne en 1660, la réception de la nouvelle dauphine Marie-Josèphe de Saxe par Louis XV au château de Choisy en 1747, le mariage de Napoléon Ier avec Marie-Louise d’Autriche en 1810, le Congrès de Vienne en 1815, le baptême du prince impérial le 14 juin 1856, l’inauguration du canal de Suez le 18 novembre 1869, le banquet de Guillaume Ier à Versailles à l’issue de la guerre de 1870, la signature de l’alliance franco-russe en 1897, les expositions universelles de 1889 et 1900, la venue en France du président américain Wilson après la victoire de 1918, celle de Winston Churchill en novembre 1944, la visite officielle de Nikita Khrouchtchev en 1960, celle de John et Jacqueline Kennedy en 1961, celle du shah d’Iran la même année, le traité de l’Élysée scellant la réconciliation franco-allemande en 1963, le dîner offert par Charles de Gaulle au Premier ministre  québécois en 1967, le voyage officiel de François Mitterrand en Chine en 1983, le banquet en l’honneur de Yasser Arafat en 1993, celui de la visite d’Elisabeth II d’Angleterre en 2004

[2] Louis Amigues, Jean- Pierre Babelon, Séverine Blenner-Michel, Jacques-Olivier Boudon, Hélène Carrère d’Encausse, Corinne Defrance, Jean-Pierre Filiu, Bruno Fuligni, Marc Haeberlin, Tristan Hordé, André Kaspi, François Kersaudy, Vincent Laniol, Ulrich Pfeil, Franck Philippe, Florent Quellier, Patrick Rambourg, Isabelle Richefort, Maurice Vaïsse et Hubert Védrine.

[3] Laurent Stéfanini, diplomate et amateur d'histoire, a été chef du protocole de 2010 à 2016 et a contribué à organiser la présidence française du G8 et du G20 en 2011, ainsi que la conférence de Paris sur les changements climatiques de 2015. Il est aujourd'hui l'ambassadeur de France auprès de l'Unesco.

[4] Ghislaine Arabian, Olivier Bellin, Jean-Pierre Billoux, Yves Camdeborde, Thierry Charrier, Alain Dutournier, Adeline Grattard, Michel Guérard, Marc Haeberlin, Xavier Hamon, Patrick Henriroux, Arnaud Lallement, Stéphanie Le Quellec, Régis Marcon, Thierry Marx, Jacques Maximin, Alain Passard, Michel Portos, Andrée Rosier, Benjamin Toursel, Pierre Troisgros et Mathieu Viannay.

 

10/04/2016

Trésor pharaonique…

Découvrir Toutankhamon.jpg

Rédigé par Zahi Hawass, un grand égyptologue égyptien personnellement impliqué dans les recherches autour du jeune pharaon énigmatique, Découvrir Toutankhamon – De Howard Carter à l’ADN paru à Monaco aux Éditions du Rocher constitue une nouvelle étude complète et entièrement illustrée relative à l'état actuel des connaissances sur la vie, la mort et l'enterrement de Toutankhamon (né vers -1345 et mort vers -1327) à la lumière des dernières enquêtes archéologiques et des technologies de pointe.

Zahi Hawass y replace le pharaon dans le contexte plus large de l'histoire égyptienne, démêle la relation complexe entre les différents membres de la famille royale et les circonstances entourant la vie de Toutankhamon.

Il explique également succinctement le contexte religieux et les croyances complexes dans l'au-delà qui ont défini les nombreuses caractéristiques de la tombe de Toutankhamon et de son fabuleux trésor, découverts par l'archéologue britannique Howard Carter le 4 novembre 1922.

L'histoire de l'exploration de la Vallée des Rois est évoquée. Le tombeau et les découvertes les plus importantes sont décrits et illustrés, et la momie du roi est présentée en détail.

La description du dernier examen de l'ADN des momies de Toutankhamon et des membres de sa famille est l'une des parties les plus étonnantes du livre et elle démontre que les méthodes scientifiques peuvent produire des résultats inédits, comme la preuve que le pharaon avait un pied bot et souffrait de la malaria.

Bernard DELCORD

Découvrir Toutankhamon – De Howard Carter à l’ADN par Zahi Hawass, préface de Jaromir Malek, traduit de l’anglais par Thomas Bauduret, Monaco, Éditions du Rocher, novembre 2015, 264 pp. en quadrichromie au format 23 x 29 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 39 € (prix France)

12:54 Écrit par Bernard dans Beaux Livres, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/02/2016

L'État, c'était lui...

 

Louis XIV, roi de la démesure .jpg

Journaliste, écrivain, chroniqueur à la télévision et à la radio, Henri-Jean Servat excelle à raconter la petite et la grande Histoire.

Avec l’aide du journaliste Mathieu Banq, dans Louis XIV, roi de la démesure, un beau livre-objet publié chez Larousse à Paris, il partage avec le lecteur, dans de brèves notices alertes et bien informées, sa passion pour le Roi-Soleil, le Grand-Siècle et les coulisses de Versailles.

Écoutons leur invitation :

« Vous pensez tout savoir de Louis XIV ? Ses innombrables maîtresses, son goût pour les arts, la guerre contre l'Espagne, la révocation de l'Édit de Nantes, etc. Mais connaissez-vous l'existence de Marie Mancini, le premier et seul véritable amour de Louis ? Saviez-vous qu'il a dû s'exiler enfant, pendant trois ans sur les routes de France, ou qu'à l'âge de cinquante ans, il a épousé en secret Madame de Maintenon ? Auriez-vous deviné que Versailles avait été bâti et détruit plusieurs fois pour répondre aux exigences changeantes du souverain ? Et que dans les couloirs de ce fastueux palais régnait une odeur épouvantable ?

Ouvrez [avec nous] les grilles de ce château splendide pour découvrir les arcanes de la cour et suivez toute l'histoire du règne du Roi-Soleil [1], des événements politiques, économiques et culturels aux plus secrètes préoccupations du souverain. Entrez dans l'intimité de Louis XIV et découvrez comment il se lavait, s'habillait, ce qu'il mangeait, comment il se soignait… »

Leur ouvrage somptueux contient en outre plus de 300 illustrations, parmi lesquelles des documents inédits et des fac-similés exceptionnels comme des plans du château de Versailles et de ses jardins à l'époque de sa construction, une lettre de d'Artagnan à Colbert sur l'arrestation de Nicolas Fouquet, un ordre signé du Louis XIV pour payer les poètes Racine et Boileau, le dessin de la table d'un festin donné par le roi en mars 1680, une lettre de Madame de Maintenon sur la conception de l'école de Saint-Cyr...

Louis XIV roi de la démesure (portrait du roi Louis XIV enfant par Claude Mellan).jpg 

Portrait du roi Louis XIV enfant par Claude Mellan.

Craie noire sur papier, 1644.

Un magnifique voyage dans le temps, à la rencontre du fameux monarque absolu qui assurait avec un peu de désabusement que « quand on peut tout ce que l'on veut, il n'est pas aisé de ne vouloir que ce que l'on doit… »

Bernard DELCORD

Louis XIV, roi de la démesure par Henri-Jean Servat et Mathieu Banq, préface de LL. AA. RR. les princesses Béatrice et Anne de Bourbon des Deux-Siciles, Paris, Éditions Larousse, collection « Les documents de l’Histoire », octobre 2015, 127 pp. en quadrichromie au format 26 x 31 cm accompagnées de fac-similés et sous couverture cartonnée en couleurs, 29,95 € (prix France)

 

[1] Louis XIV est né le 5 septembre 1638 au Château Neuf de Saint-Germain-en-Laye et il est mort le 1er septembre 1715 à Versailles.

14:16 Écrit par Bernard dans Beaux Livres, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/12/2015

Lignes de faîte du Moyen Âge…

L'Aventure des cathédrales (cover).jpg

Gérard Denizeau est historien d'art. Universitaire spécialiste du patrimoine, il a notamment publié Le Dialogue des arts, l'Histoire visuelle des monuments de France et Le Larousse des châteaux.

Il a aussi fait paraître récemment chez Larousse à Paris L’Aventure des cathédrales, un superbe livre-objet (il contient de beaux fac-similés) qui raconte l’histoire globale de la construction des plus belles cathédrales françaises, de la naissance du projet à l'érection du bâtiment, en passant par les différents métiers (charpentiers, forgerons, tailleurs de pierre, maîtres verriers, etc.) qui ont ouvert à cette entreprise pharaonique, symbole de la démesure des hommes et de la grandeur de l’Hexagone.

L'aventure des cathédrales (rose nord de Notre-Dame de Paris).jpg

Dédiée à l’Ancien Testament, la rose nord de Notre-Dame de Paris se fonde sur la figure du cercle ; au cœur, la Vierge à l’Enfant.

« Car, depuis des siècles objets de fascination ancrée dans la mémoire collective, assure l’auteur, les cathédrales sont la fierté du patrimoine français. »

On ne peut, à la lecture de son magnifique ouvrage, qu’acquiescer avec la furieuse envie de se mettre à genoux !

Bernard DELCORD

L’Aventure des cathédrales par Gérard Denizeau, Paris, Éditions Larousse, collection « Les documents de l’Histoire », octobre 2015, 128 pp. en quadrichromie au format 26 x 31 cm accompagnées de fac-similés et sous couverture cartonnée en couleurs, 29,95 € (prix France)

18:35 Écrit par Bernard dans Beaux Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/12/2015

La « deux poils », voiture pour tous…

Incroyable 2 CV .jpg

Intitulé Incroyable 2 CV – La fabuleuse histoire d’une voiture de légende, le beau livre d’Étienne Musslin et Daniel Benharrosh paru chez Larousse à Paris raconte l’histoire d’une véritable légende, car cette voiture qui fut à l'origine conçue et voulue comme un véhicule utilitaire et sans prétention fait aujourd'hui l'objet d'un culte dans le monde entier.

Écoutons l’enthousiasme des auteurs, des passionnés :

« Longtemps déconsidérée, moquée, voire méprisée, la 2 CV suscite désormais la sympathie, l'admiration et la passion. Le mythe qui l'entoure est ainsi plus vivant que jamais.

Symbole d'une époque et représentative d'un certain art de vivre, la 2 CV n'est pas à la mode et ne l'a jamais été. Simple, attachante, robuste et facile d'entretien, elle a su se faire adopter par toutes les catégories sociales et n'a pas hésité à se lancer à la conquête des contrées les plus reculées.

De 1948 à 1990, plus de cinq millions de 2 CV ont été produites. Mais comment fonctionne cette voiture ? Quels sont ses secrets ? Et qui fut à l'origine de ce projet incroyable ?

Nous avons voulu conter l'histoire passionnante de la première voiture populaire française, monument national ancré dans la mémoire collective, qui a connu un succès foudroyant.

On retrouve, au fil des pages, toutes les versions de ce modèle emblématique (fourgonnette, 4x4, confort...), ses dérivés (Méhari, Dyane, Ami 6 et 8...) comme ses séries limitées (007, Spot, Charleston, Cocorico, France 3...).

Aujourd'hui devenue “de collection”, la 2 CV se fait plus rare sur nos routes. Mais elle continue de susciter l'enthousiasme de toute une communauté de propriétaires amoureux et d'associations passionnées, qui lui est restée fidèle. “L'immortelle” n'a pas dit son dernier mot !

Un fort bel ouvrage, avec environ 500 photos issues des archives personnelles des auteurs.

Bernard DELCORD

Incroyable 2 CV – La fabuleuse histoire d’une voiture de légende par Étienne Musslin et Daniel Benharrosh, Paris, Éditions Larousse, octobre 2015, 192 pp. en quadrichromie au format 23,5 x 29 cm sous couverture cartonnée et jaquette en couleurs, 25 € (prix France)

19:43 Écrit par Bernard dans Beaux Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/12/2015

« Rêverie, ô cigare invisible du sage ! » (Victor Hugo)

Le Petit Larousse des cigares.jpg

Dans Le Petit Larousse des cigares, Guillaume Tesson se penche sur la longue histoire des bâtons de chaise, de l'ère précolombienne aux fumoirs d'aujourd'hui.

Il y décrit un savoir-faire ancestral qui a trouvé son aboutissement dans quatre terroirs principaux (Cuba, la République Dominicaine, le Honduras et le Nicaragua) et il fait connaître toutes les étapes de fabrication : semis, récolte, tri, séchage, fermentation, assemblage et roulage des cinq feuilles que comportent la tripe, la sous-cape et la cape du cigare.

Il y donne les clés d’un véritable art de vivre, car, de la découverte des bagues de collection à celle des figures mythiques, les cigares sont avant tout un moment de plaisir et de partage.

Il y prodigue aussi des conseils pour l'achat, la conservation et l'art de déguster des cigares, les accords avec les alcools et les boissons et fournit le répertoire des 65 marques les plus réputées et des 200 meilleurs cigares, classés par terroirs.

Pour chaque marque, la sélection du cigare « phare » est présentée sous forme de fiche détaillée et est illustrée d'une grande photo indiquant dans sa légende les dimensions, la composition, le prix, le temps de dégustation, la puissance et la saveur.

En complément, l’auteur mentionne les trois à cinq autres cigares importants de la marque et il fournit un glossaire ainsi que les adresses des civettes, fumoirs et clubs de France.

Un livre de chevet qui aurait plu à Winston Churchill…

Bernard DELCORD

Le Petit Larousse des cigares par Guillaume Tesson, Paris, Éditions Larousse, septembre 2015, 352 pp. en quadrichromie au format 13,8 x 19,8 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 19,95 € (prix France)

19:26 Écrit par Bernard dans Beaux Livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/12/2015

« Le savoir n’est pas difficile, seule sa mise en pratique l’est. » (Proverbe chinois)

Deyrolle – À la croisée des savoirs.jpg

Créée en 1831 par Jean-Baptiste Deyrolle auquel succéda rapidement son fils Achille, la boutique-musée éponyme rassemble à Paris, dans une atmosphère de cabinet de curiosités, d'importantes collections destinées à tous les amateurs de la nature : animaux naturalisés, insectes, coquillages, curiosités naturelles, pièces rares, mais aussi des planches pédagogiques.

En effet, dès les années 1870 et jusqu'aux premières décennies du XXe siècle, la maison Deyrolle a équipé les écoles françaises ainsi que de 120 autres pays de grandes planches murales illustrées, ayant pour vocation d'enseigner les « leçons de choses » en botanique, zoologie, entomologie, physique, astronomie, géologie, minéralogie, anatomie humaine, instruction civique...

Acquise en 2001 par le prince Louis Albert de Broglie, elle a connu un renouveau certain ces dernières années, l’occasion d’une remise en valeur de son patrimoine, notamment par la publication chez Michel Lafon de deux forts volumes intitulés Leçons de choses en 2011 et 2012, rassemblés sous coffret en 2014.

Mais c’est aux Éditions de La Martinière que vient de paraître, à l’initiative de la journaliste et écrivaine Sylvie Albou-Tabart et du prince de Broglie, un passionnant album intitulé Deyrolle – À la croisée des savoirs dans lequel 85 de ces planches, reproduites en détails et en gros plan, sont chacune commentées par un scientifique de renom (primatologue, entomologiste, géologue, explorateur, chirurgien, cardiologue, virologiste...) qui apporte un éclairage sur les découvertes et sur les avancées scientifiques actuelles en la matière.

Une belle continuité du savoir !

Bernard DELCORD

Deyrolle – À la croisée des savoirs par Louis Albert de Broglie et Sylvie Albou-Tabart, Paris, Éditions de La Martinière, octobre 2015, 240 pp. en quadrichromie au format 24,7 x 31,7 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 39,90 € (prix France)

21:45 Écrit par Bernard dans Beaux Livres, Sciences | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |