23/05/2010

« Ayez de la chance, vous aurez le reste ! » (Victor Hugo)

Charles de Trazegnies est un conteur de talent et trop peu prolixe, à qui l’on doit un remarquable recueil intitulé Le Grand Inventeur du Temps, paru en 2003. Il remet enfin le couvert en faisant paraître aux Éditions Le roseau vert à Bruxelles Le Geôlier de la Chance, une compilation de quatorze textes courts d’une belle habileté et d’un esprit caustique indéniable. Dans celui qui donne son titre à l’ouvrage, un dénommé Roch Ocarina fait un rêve qui lui permettra de capturer la chance à son profit, avant de découvrir que l’argent a bel et bien une odeur fétide. Dans un autre conte, le président de Plomatie, Sigur Kartach, veut connaître personnellement chacun de ses nombreux concitoyens, mais la tâche s’avèrera vite surhumaine. Dans un autre encore, la petite Garonne rêve qu’elle est une rivière et décide de changer de lit. Ailleurs, la princesse Clavère, transformée en limace, passe littéralement à la casserole pour survivre dans les beaux yeux d’Ernest, un quadragénaire sans importance dont elle est tombée amoureuse... Autant d’histoires drolatiques dont la morale, à chaque fois, surprend le lecteur lorsqu’elle s’abat sur ces divers Candide que n’eût pas désavoués Voltaire !

Bernard DELCORD

Le Geôlier de la Chance
par Charles de Trazegnies, Bruxelles, Éditions Le roseau vert, novembre 2009, 165 pp. en noir et blanc au format 14 x 21 cm sous couverture brochée en quadrichromie, 16 €

Le Geôlier de la Chance

23:16 Écrit par Bernard dans Contes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |