10/12/2017

« Les animaux se repaissent ; l'homme mange. L’homme d’esprit seul sait manger. » (Anthelme Brillat-Savarin)

Guide Delta Belgique 2018.jpg

Le Guide Delta 2018 des hôtels et des restaurants de Belgique & du Luxembourg (qui en est à sa 17e édition et qui se décline aussi dans une version en langue néerlandaise) recense par ordre alphabétique des localités où ils sont situés quelque 1960 restaurants et hôtels du Royaume et de son aimable voisin, pour lesquels l'ouvrage fournit de nombreuses informations sous forme de logos, et la présentation de 1470 d’entre eux est en outre accompagnée d’un texte critique rédigé par les inspecteurs du guide (au nombre desquels figure votre serviteur qui a joyeusement perdu la ligne au cours de ces 17 années d’activité gourmande…) tout en permettant, par un système ingénieux de sept index, de sélectionner également les restaurants par ordre alphabétique de leur enseigne et dans chaque province, en fonction des coups de cœur de la rédaction, de la présence de salles de séminaire, de la possibilité de disposer d’un chef à domicile, du charme ou de la quiétude des lieux.

Comme le veut la tradition, le guide mentionne en ouverture les lauréats annuels de la profession [1].

Les maisons exceptionnelles en Belgique et au Grand-duché de Luxembourg (4 toques dans la classification Delta) passent de 14 à 16.

Il s’agit des établissements suivants :

De Jonkman à Bruges, Lafarques à Pepinster, ‘t Zilte à Anvers, L’Air du Temps à Éghezée, L’Auberge du Moulin Hideux à Bouillon, Comme Chez Soi à Bruxelles, L’Eau Vive à Arbre, Hertog Jan à Zedelgem, Hof Van Cleve à Kruishoutem, Le Manoir de Lébioles à Spa, Mosconi à Luxembourg, Pastorale à Rumst, Sea Grill à Bruxelles et Zur Post à Sankt-Vith.

Il convient aussi d’applaudir l’exploit de L’écailler du Palais Royal à Bruxelles qui passe d’une à trois toques.

Enfin, soulignons la présence d'un « Passeport Delta » valable jusqu’au 31 décembre 2018 permettant à son utilisateur de bénéficier d’une remise de 30% (hors boissons et pour un montant maximum de 50 euros de réduction) dans 55 restaurants de qualité.

Une seule utilisation de ce document rembourse donc le prix d’achat du livre !

Bernard DELCORD

Guide Delta des hôtels et des restaurants de Belgique & du Luxembourg 2018, Bruxelles, Les Guides Delta, décembre 2017, 608 pp. en quadrichromie au format 15 x 21 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 29,75 €

Delta Gids België & Luxembourg van restaurants & hotels 2018, Brussel, De Delta Gids, december 2017, 608 pp, 29,75 €

Delta Gids België 2018.jpg

[1] Delta d’Or : Au Tour du Vin à Éghezée, Colette à Westerlo et La Cristallerie à Luxembourg ; Delta d’Argent : Maxens à Saint-Symphorien, DEssenti à ‘s Gravenwezel et Aal Schoul à Hobscheid; Delta de Bronze : Noir du Poivre & Rouge du Poivre à Waremme & à Sclessin, Marquize à Westende et Péitry à Roodt-sur-Syre. Lauréats par spécialités : Carcasse à Coxyde (viande de qualité), Couleur Rouge à Eupen (cuisine de fusion), I Cugini ! à Chapelle-lez-Herlaimont (cuisine italienne), Knossos à Tubize (cuisine grecque), Le Minaret à Boussu (cuisine du Maghreb), Le Saint-Gilles à Saint-Hubert (cuisine de terroir), OAK à Gand (cuisine italienne et asiatique), Rascasse à Kapellen (cuisine de la mer) et Villa Doria à Schoten (cuisine italienne).

16:05 Écrit par Bernard dans Gastronomie, Guides | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/11/2017

Un manuel de self-défense…

Déshéritez le fisc.jpg

Michel Maus (°1970) est titulaire d’une licence en droit (1993) et d’une licence spéciale en droit fiscal (1994), toutes deux obtenues à la V.U.B. En 2005, il y a décroché le titre de docteur en droit fiscal. Depuis 1994, il est inscrit comme avocat au Barreau de Bruges et – depuis 2008 – également au Barreau de Gand.

Il est maintenant professeur à la V.U.B., où ses cours sont notamment consacrés à l’impôt des personnes physiques et aux droits d’enregistrement et de succession. Il enseigne également le droit pénal fiscal et le droit de procédure pénale à l’Université d’Anvers.

Il a fait paraître à Bruxelles, aux Éditions Corporate Copyright, un guide pratique très clair et très complet intitulé Déshéritez le fisc qui permet de tout savoir, simplement et pas à pas, des avantages fiscaux liés aux héritages et aux donations en Belgique.

Voici ce qu’il en dit :

« Les biens dont vos enfants hériteront un jour sont extrêmement taxés en Belgique. On parle de "droits de succession". Après votre décès, le fisc se nourrit avec entrain dans ce que vous avez de plus cher : l'argent épargné au cours d'une vie de labeur, argent qui, au demeurant, a déjà été taxé.

Soyez plus malin et pensez à votre descendance en choisissant parmi les nombreuses formules qui leur permettent de payer beaucoup moins d'impôts.

C'est ainsi qu'il vous est loisible, bien avant votre décès, de prévoir la donation d'une partie de votre patrimoine. Dans un autre domaine, c'est votre contrat de mariage ou un contrat d'assurance-vie qui fera la différence... Sans oublier votre testament et bien d'autres astuces susceptibles de faire économiser beaucoup d'argent à l'ensemble de vos héritiers.

En un mot : déshéritez plutôt le fisc. »

Le plus légalement du monde…

Bernard DELCORD

Déshéritez le fisc par Michel Maus, ouvrage traduit du néerlandais par Phibel Verbruggen, Bruxelles, Éditions Corporate Copyright, septembre 2017, 201 pp. en noir et blanc au format 15 x 23 cm sous couverture brochée en couleurs, 22,60 €

17:24 Écrit par Bernard dans Guides, Livres pratiques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/11/2017

« Le vin qu'on a bu ne vaut pas le vin qu'on va boire. » (Proverbe italien)

Guide des vins Bettane & Desseauve 2018 .jpg

Depuis 1995, Michel Bettane et Thierry Desseauve font paraître un guide annuel fameux – il est désormais publié et traduit jusqu’aux États-Unis, au Japon et en Chine – qui fourmille de conseils pour choisir et apprécier les meilleurs vins de France.

Pour la rédaction du Guide des vins Bettane & Desseauve 2018, paru chez Flammarion à Paris, ces deux œnologues reconnus internationalement comme les plus grands spécialistes des vins de l’Hexagone, accompagnés de leur équipe d'experts, ont parcouru la France viticole et ont recensé le meilleur de sa production disponible actuellement pour établir leurs palmarès du top 200 des producteurs, du top 200 des vins de l'année, du top 100 des vins à garder et du top 100 des vins au meilleur rapport qualité-prix.

Ils ont dressé la liste de plus de 11 450 vins disponibles à la propriété ou dans la distribution pour un total de 2 360 domaines, maisons et châteaux et ils proposent leur sélection des meilleurs vins bio.

Cette édition repensée garde cependant toutes ses qualités principales : les conseils éclairés sur les domaines, les vignobles, les cuvées et les appellations, mais aussi le système de notation, l'indication des prix de vente et les informations sur le moment idéal de dégustation.

Un guide complet et pratique pour vous aider dans vos achats et dans la découverte de nouvelles bouteilles !

Bernard DELCORD

Guide des vins Bettane & Desseauve 2018 par Michel Bettane et Thierry Desseauve, Paris, Éditions Flammarion, août 2017, 960 pp. en quadrichromie au format 14,3 x 21,5 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 24,90 € (prix France)

13:16 Écrit par Bernard dans Guides, Oenologie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/07/2017

« J'avance dans l'hiver à force de printemps. » (Charles-Joseph de Ligne, Almanach de Bruxelles)

Aux Armes de Bruxelles.jpg

Splendide ode pérégrine sous la plume inspirée d’un grand styliste doublé d’un dandy des idées et des lettres, une version revue et augmentée d’Aux Armes de Bruxelles par Christopher Gérard (1) est sortie ces jours-ci à Paris, aux Éditions Pierre-Guillaume de Roux, un événement considérable pointé fort justement par Jacques De Decker, secrétaire perpétuel de l’Académie royale de langue et de littérature française de Belgique, dans la préface qu’il lui a donnée.
 
À l’enseigne d’une maison de bouche vénérable de la capitale des Belges et de l’Europe, ce texte d’amour pour une femme mystérieuse, Louise (forcément !), et pour une ville qui ne l’est pas moins tant ses beautés se font discrètes, guide le lecteur dans un parcours initiatique dont les étapes, commentées par un cicérone enthousiaste, lucide et averti, sont des églises, une mosquée, des musées, des parcs, des monuments, des restaurants, des maisons de thé, des boutiques d’antiquaires ou de jouets, des librairies, des personnages célèbres (notamment Bruegel, Charles Quint, Voltaire, Baudelaire, Khnopff, Horta, Claudel, Ensor, Ghelderode, Yourcenar, le capitaine Haddock…) et bien d’autres choses encore.
 
Une réussite absolue qui n’est pas sans rappeler Les Horreurs de l’amour du regretté Jean Dutourd qui aurait sûrement jubilé à sa lecture !
 
Bernard DELCORD
 
Aux Armes de Bruxelles par Christopher Gérard, nouvelle édition revue et augmentée, préface de Jacques De Decker, Paris, Éditions Pierre-Guillaume de Roux, juillet 2017, 288 pp. en noir et blanc au format 12,3 x 19,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 21,90 € (prix France)
 
(1) La version princeps avait paru à Lausanne en 2009, aux Éditions L’Âge d’Homme, dans la collection « La Petite Belgique » dirigée par Jean-Baptiste Baronian.

17:49 Écrit par Bernard dans Guides, Littérature belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/04/2017

« Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut. » (Cicéron)

Le temps du potager .jpg

Publiée chez Flammarion à Paris, la nouvelle édition, revue et augmentée [1] du guide pratique intitulé Le temps du potager – de la culture bio à la permaculture et rédigé par Xavier Mathias, un maraîcher bio qui enseigne au Potager du Roi à Versailles, présente :

– l'intérêt de la permaculture (ou comment observer et analyser son jardin – cycle solaire, vents, type de sol... – afin de déterminer des interactions harmonieuses et mieux choisir les espaces de cultures) ;

– de nouvelles fiches de plantes, de tubercules et d'aromates (chayottes, crosnes, ciboule de Chine, thym des Antilles...) ;

– des fiches inédites de plantes « à rêver » (arbre aux faisans, curcuma, pois cœur, griffe du diable, larmes de Job, mioga...) ;

– ses astuces pour une culture facile et sans soucis ;

– ses espèces et variétés de plantes favorites pour 4 saisons de récolte ;

– pour chaque légume, des conseils de culture, de stockage et de dégustation fondés sur son expérience de maraîcher ;

– des sélections de plantes en fonction de l'espace dont on dispose et un carnet avec toutes les adresses pour vous procurer facilement les plants ou les semences de ces merveilles.

Un livre qui permet d’aisément faire croître et multiplier les radis, le persil tubéreux, les salades, les tomates, les chicorées, la mâche, le mesclun, les carottes, les petits pois, les fèves, le cerfeuil, les poireaux, les aubergines, les navets, les pommes de terre, les aulx, les oignons, les échalotes, le thym, le basilic, mais aussi la bardane, les betteraves potagères, la patate douce, les topinambours, le souchet, la poire de terre Cochet, l’oca du Pérou, la pastèque ‘Moon and Stars’, l’eucalyptus perriniana, la citronnelle de Madagascar, une coriandre du Vietnam ou le poivrier du Sei-Chuan…

Dans votre jardin d’Éden !

Bernard DELCORD

Le temps du potager – de la culture bio à la permaculture par Xavier Mathias, photographies de Laurent Bessol, nouvelle édition revue et augmentée, Paris, Éditions Flammarion, collection « Esprit Baraton », février 2017, 278 pp. en quadrichromie au format 19,7 x 24,8 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 24,90 € (prix France)

 

[1] L’édition princeps a paru en 2014.

16:44 Écrit par Bernard dans Guides, Jardin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/02/2017

Kin la (re)belle…

Petit futé 2017-2018 de Kinshasa et de la province du Kongo Central.jpg

Coauteure du guide Petit Futé de la République démocratique du Congo, Caroline Thirion est née à Bruxelles en 1977. Licenciée en communication et médias (IHECS) et détentrice d’un diplôme en gestion commerciale (ICHEC), elle s’est passionnée pour la RDC depuis 2002 dans le cadre d’un reportage photos.

Elle a aussi rédigé le guide Petit futé 2017-2018 de Kinshasa et de la province du Kongo Central paru chez Neocity [1] à Bruxelles, qui ravira les amoureux de cette ville atypique, forte de 450 ethnies congolaises et d’habitants issus de tout le continent et d'ailleurs, appelée à devenir la première mégapole d’Afrique en 2020.

À la fois ville et province, centre administratif, politique, économique et culturel du pays, Kinshasa est une ville à vivre, avec ses atouts, mais aussi ses faiblesses, les sites à voir absolument et ceux à éviter.

Une ville qui est aussi le point de départ de quelques escapades dans un Kongo Central de toute beauté avec ses racines historiques, ses paysages superbes et l’embouchure du fleuve qui aboutit à l’océan et ses plages dorées.

Et puis, il y a le Kinois, parfois issu – récemment ou non – de l’ensemble du pays, spontané, extraverti, frimeur (l'Italien d'Afrique, dit-on…), noceur, mais pas bagarreur, qui aime parler politique et refaire le monde, mais, par-dessus, faire la fête [2] et partager ses bons plans et ses bonnes adresses.

Des adresses, ce guide sympathique en a sélectionné dans toutes les communes, pour tous les goûts et pour toutes les bourses : restaurants et hôtels, mais aussi ngandas, malewas, discothèques, bars, endroits de shopping, lieux de culture...

Pour, en tout cas, faire bon voyage !

Bernard DELCORD

Petit futé 2017-2018 de Kinshasa et de la province du Kongo Central par Caroline Thirion, Bruxelles, Éditions Neocity, novembre 2016, 264 pp. en quadrichromie au format 12 x 20,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 14,95 € ou 18 US$. Existe aussi en format e-book PDF (6,99 €)

STRUCTURE DU GUIDE

INVITATION AU VOYAGE : Les plus de Kinshasa – Fiche technique – Idées de séjour – Comment partir ?

DÉCOUVERTES : Kinshasa en 35 mots-clés – Survol de la région – Histoire – Politique et économie – Population et langues – Mode de vie – Arts et culture – Festivités –Cuisine locale – Jeux, loisirs et sports – Lexique

KINSHASA : Kinshasa – Histoire – La ville aujourd'hui – Communes et quartiers – Se déplacer – Pratique – Se loger – Se restaurer – Sortir – À voir, à faire – Balades (circuit « Personnages illustres » ; circuit « Histoire et Culture » ; circuit « Citoyenneté » ; circuit « vert ») – Shopping – Sports, détente, loisirs – Les environs – Sur la route de Bandundu – Nsele – Maluku & plateau de Bateke

KONGO CENTRAL : De Kinshasa à l'océan – Kisantu – Mbanza-Ngungu – Matadi – Boma – Muanda

PENSE FUTÉ : S'informer – Index

 

[1] http://www.neocity.be/

[2] Car Kinshasa est aussi une capitale de la musique avec de grands noms d’artistes qui confirment sa réputation de fêtarde et « d'ambianceuse » jusqu'au bout de la nuit...

15:52 Écrit par Bernard dans Guides | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/02/2017

« Un petit village, un vieux clocher / Un paysage si bien caché / Et dans un nuage le cher visage / De mon passé. » (Charles Trenet)

Les plus beaux villages de France.jpg

Pour faire paraître chez Flammarion à Paris le guide officiel intitulé Les Plus beaux villages de France, parmi les quelque 32 000 qui existent en France, l’Association « Les Plus Beaux villages de France » [1] a sélectionné 155 villages d’exception, témoins de l’histoire de l’Hexagone, pour la beauté de leurs paysages, de leurs monuments et l’authenticité de leur habitat.

Leur découverte – dans 21 zones géographiques et 69 départements hors des sentiers battus – permet celle d’une France profonde méconnue, chaleureuse et diverse, de la Normandie à l’Aquitaine, de l’Alsace à la Provence-Côte d’Azur, en passant par le Centre-Val de Loire, le Limousin et l’Auvergne, sans oublier la Corse, l’île de Ré, l’île de la Réunion (Dom Tom).

La démarche de l’association se fonde notamment sur l’animation des acteurs économiques et sur l’implantation de nouveaux prestataires ainsi que sur un travail de mobilisation de l’offre touristique visant à proposer à la clientèle étrangère et française des séjours sur mesure, favorisant un tourisme « durable » plus respectueux que le tourisme de passage et incitant les socioprofessionnels à élever la qualité de leurs prestations.

Une dynamique qui passe aussi par la dimension événementielle, à l’image, entre beaucoup d’autres propositions, d’une exposition de malles à thèmes à La-Roche-Guyon (Val-d'Oise), du marché aux vins des Plus Beaux Villages de France à Rodemack (Moselle), d’une exposition de céramique d'art au château de Lavardens (Gers) ou du marché aux fleurs à Capdenac-le-Haut (Lot).

Un ouvrage qui fait voyager dans le temps, l’espace… et le bonheur !

Bernard DELCORD

Les plus beaux villages de France – 155 destinations de charme à découvrir, ouvrage collectif, préface de Maurice Chabert, Paris, Éditions Flammarion et Les Plus Beaux Villages de France®, février 2017, 272 pp. en quadrichromie au format 17,5 x 21,7 cm sous couverture Intégra en couleurs, 16,95 € (prix France)

LISTE DES VILLAGES CLASSÉS PAR ZONES GÉOGRAPHIQUES :

ALSACE

Bas-Rhin : Hunspach, Mittelbergheim

Haut-Rhin : Eguisheim, Hunawihr, Riquewihr

AQUITAINE

Dordogne : Belvès, Beynac-et-Cazenac, Castelnaud-la-Chapelle, Domme, Limeuil, Monpazier, Roque-Gageac (La), Saint-Amand-de- Coly, Saint-Jean-de-Côle, Saint-Léon-sur-Vézère

Lot-et-Garonne : Monflanquin, Pujols-le-Haut (commune de Pujols)

Pyrénées-Atlantiques : Ainhoa, Bastide-Clairence (La), Navarrenx, Saint-Jean-Pied-de-Port, Sare

AUVERGNE

Allier : Charroux

Cantal : Salers, Tournemire

Haute-Loire : Arlempdes, Blesle, Lavaudieu, Pradelles

Puy-de-Dôme : Montpeyroux, Usson

BOURGOGNE

Côte-d’Or : Châteauneuf, Flavigny-sur-Ozerain

Saône-et-Loire : Semur-en-Brionnais

Yonne : Noyers, Vézelay

BRETAGNE

Côtes-d’Armor : Moncontour

Finistère : Locronan

Ille-et-Vilaine : Saint-Suliac

Morbihan : Rochefort-en-Terre

CENTRE

Cher : Apremont-sur-Allier

Indre : Gargilesse-Dampierre, Saint-Benoît-du-Sault

Indre-et-Loire : Candes-Saint-Martin, Crissay-sur-Manse, Montrésor

Loir-et-Cher : Lavardin

Loiret : Yèvre-le-Châtel (par Yèvre-la-Ville)

CORSE

Corse-du-Sud : Piana

Haute-Corse : Sant’Antonino

FRANCHE-COMTÉ

Doubs : Lods

Haute-Saône : Pesmes

Jura : Baume-les-Messieurs, Château-Chalon

ÎLE-DE-FRANCE

Val-d’Oise : Roche-Guyon (La)

LANGUEDOC-ROUSSILLON

Aude : Lagrasse

Gard : Aiguèze, Lussan, Montclus, Roque-sur-Cèze (La)

Hérault : Minerve, Olargues, Saint-Guilhem-le-Désert

Lozère : Garde-Guérin (La) (commune de Prévenchères), Sainte-Énimi

Pyrénées-Orientales : Castelnou, Eus, Évol (commune d’Olette), Mosset, Villefranche-de-Conflent

LIMOUSIN

Corrèze : Collonges-la-Rouge, Curemonte, Saint-Robert, Ségur-le-Château, Turenne

Haute-Vienne : Mortemart

LORRAINE

Moselle : Rodemack, Saint-Quirin

MIDI-PYRÉNÉES

Ariège : Camon

Aveyron : Belcastel, Brousse-le-Château, Conques, Couvertoirade (La), Estaing, Najac, Peyre (commune de Comprégnac), Saint-Côme-d’Olt, Sainte-Eulalie-d’Olt, Sauveterre- de-Rouergue

Gers : Fourcès, Larressingle, Lavardens, Montréal, Sarrant

Lot : Autoire, Capdenac, Cardaillac, Carennac, Loubressac, Saint-Cirq-Lapopie

Tarn : Castelnau-de-Montmiral, Lautrec, Monestiés, Puycelsi

Tarn-et-Garonne : Auvillar, Bruniquel, Lauzerte

NORMANDIE (BASSE)

Calvados : Beuvron-en-Auge Manche : Barfleur

Orne : Saint-Céneri-le-Gérei

NORMANDIE (HAUTE)

Eure : Bec-Hellouin (Le), Lyons-la-Forêt

PAYS-DE-LOIRE

Maine-et-Loire : Montsoreau

Mayenne : Sainte-Suzanne Vendée : Vouvant

PICARDIE

Aisne : Parfondeval

Oise : Gerberoy

POITOU-CHARENTES

Charente : Aubeterre-sur-Dronne

Charente-Maritime : Ars-en-Ré, Flotte (La), Mornac-sur-Seudre, Talmont-sur-Gironde

Vienne : Angles-sur-l’Anglin

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D’AZUR

Alpes-de-Haute-Provence : Moustiers-Sainte-Marie

Alpes-Maritimes : Coaraze, Gourdon, Sainte-Agnès

Bouches-du-Rhône : Baux-de-Provence

Hautes-Alpes : Grave (La), Saint-Véran

Var : Bargème, Gassin, Seillans, Tourtour

Vaucluse : Ansouis, Gordes, Lourmarin, Ménerbes, Roussillon, Séguret, Venasque

RHÔNE-ALPES

Ain : Pérouges

Ardèche : Balazuc, Vogüé

Drôme : Garde-Adhémar (La), Mirmande, Montbrun-les-Bains, Poët-Laval (Le)

Isère : Saint-Antoine-l’Abbaye

Loire : Sainte-Croix-en-Jarez

Rhône : Oingt

Savoie : Bonneval-sur-Arc

Haute-Savoie : Sixt-Fer-à-Cheval, Yvoire

DOM-TOM

La Réunion : Hell-Bourg (commune de Salazie)

 

[1] Elle a été fondée en 1982 à l’initiative de Charles Ceyrac, alors maire de Collonges-la-Rouge, dans le but d’unir les forces et les passions pour protéger et promouvoir le patrimoine remarquable de communes d’exception et leur offrir ainsi une alternative à la désertification rurale.

17:15 Écrit par Bernard dans Guides | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |