08/01/2011

Un panache d’or tissé au fil des jours…

Le début de l’année est l’occasion de bonnes résolutions, c’est bien connu. Pour notre part, au vu de la qualité de l’objet et des richesses qu’il renferme, nous avons décidé d’effeuiller chaque jour l’Almanach des Terres de France 2011, un ouvrage d’une belle originalité mettant en exergue, outre les habituelles rubriques du genre (éphémérides, anecdotes, jeux, astrologie, histoires drôles, suggestions de loisirs, énigmes, beauté et bien-être, bricolage pour elle et lui, jardinage, trucs et astuces, petits gestes écologiques, conseils pour la santé ou quiz de grammaire), les trésors des terroirs de l’Hexagone : les animaux, l’œnologie, les vaches des différentes régions, les fleuves, lacs, rivières et canaux, les phares, les ponts, les forêts, les marchés, les différentes variétés de miel, la cuisine de pays, les superstitions et porte-bonheur, les traditions régionales, les lieux pittoresques, les grandes dates historiques et même les nœuds marins, le tout agrémenté de données culturelles et linguistiques ainsi que de 52 extraits de romans parus dans la collection « Terres de France ».

Un bel et bon moyen de renouer au quotidien avec les racines profondes de notre culture…

Bernard DELCORD

Almanach des Terres de France 2011, ouvrage collectif sous la direction de Murielle Neveux, Paris, Éditions des Presses de la Cité, collection « Terres de France », septembre 2010, 250 pp. en quadrichromie au format 19,1 x 23,8 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 22 € (prix France)

Almanach des Terres de France 2011.gif


15/04/2010

Derrière la ligne bleue des Vosges…

Les écrivains lorrains Émile Erckmann (1822-1899) et son ami Alexandre Chatrian (1826-1890) sont les chantres de l’Alsace et de la Lorraine d’avant et d’après l’annexion prussienne, entérinée par le traité de Francfort du 10 mai 1871 consécutif de la défaite et de l’écroulement du Second Empire. On les présente volontiers comme les coryphées d’un nationalisme français à la Paul Déroulède, ce qui est parfaitement inexact. Issus de milieux plutôt modestes et ayant travaillé dans l’enseignement ou aux chemins de fer, c’étaient de parfaits démocrates, soucieux du passé et de la vie des petites gens des alentours de Phalsbourg, la ville où ils s’étaient rencontrés.
Parce qu’elles connurent un succès populaire gigantesque, il fut rapidement de bon ton de critiquer leurs œuvres dans les cercles bobos-intellos du XIXe siècle et cet anathème persiste encore aujourd’hui, dans les facultés notamment.
Fort heureusement, comme l’affirmait Lénine, « les faits sont têtus » et l’intérêt du public persiste pour des romans comme L’Ami Fritz (adapté à de nombreuses reprises au cinéma et à la télévision) ou Histoire d’un conscrit de 1830 et pour des textes courts comme les Contes de la montagne ou les Contes fantastiques. C’est que leurs personnages, sous les apparences de la simplicité parfois candide ne manquent ni de profondeur ni de grandeur d’âme, comme le souligne l’universitaire Jean-Pierre Rioux dans sa belle présentation des Gens d’Alsace et de Lorraine, un recueil de six romans paru tout récemment chez Omnibus à Paris, compilation d’histoires dans l’Histoire, où la dignité et l’espérance sont confrontées à la fatalité des temps ou du destin et à l’effroi de la souffrance et de la mort, mais aussi au bonheur et à la douceur de vivre dans une sorte d’éden rural et forestier.
« Quand on a eu le bonheur de naître dans les Vosges, entre le Haut-Barr, le Nideck et le Geierstein, on ne devrait jamais songer aux voyages », écrivaient benoîtement nos auteurs. Quant à ceux qui sont nés ailleurs, après avoir les avoir lus, il ne leur reste plus qu’à boucler leurs valises pour Saint-Avold, Saverne, Haguenau, Metz, Nancy ou Strasbourg !

Bernard DELCORD

Gens d’Alsace et de Lorraine
(L’Ami Fritz, Histoires d’un paysan, Madame Thérèse, Histoire d’un conscrit de 1830, Le Blocus, Waterloo) par Erckmann-Chatrian, présentation de Jean-Pierre Rioux, Paris, Éditions Omnibus, février 2010, 1332 pp. en noir et blanc au format 13,6 x 19,8 cm sous couverture brochée en quadrichromie, 25 €

Gens d’Alsace et de Lorraine

15:33 Écrit par Bernard dans Littérature régionale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/03/2009

Au cœur du Septentrion

Les Nouvelles du Nord de Marie-Paul Armand, reparues cette année aux Presses de la Cité à Paris, sont à l’image de la région qu’elles dépeignent : cordiales ou poignantes, franches et directes, rudes et humaines, morales et droites…
« Les gens du Nord ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors », chantait en 1967 un jeune instituteur juif pied-noir qui, chassé d’Algérie cinq ans auparavant par la guerre d’indépendance, avait trouvé refuge au pays des beffrois. On ne saurait mieux dire ! Et ceux de Marie-Paul Armand, entre mémoire de la mine et secrets de famille, souvenirs d’un père mort à la guerre et funérailles de la grand-mère Léonie, retour d’affection à Noël et rupture à Pâques sonnantes, entre Douai, Valenciennes, Lille ou Cambrai, racontent avec des mots simples leur vie pas toujours simple…

Bernard DELCORD

Nouvelles du Nord
par Marie-Paul Armand, Paris, Presses de la Cité, 1998 et 2009, collection « Terres de France », 361 pp.,
19,50 €

decoration

22:14 Écrit par Bernard dans Littérature régionale | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |