22/08/2016

« Comprimé d'aspirine, dans la force de l'âge, cherche bonne migraine avec qui se mesurer. » (Pierre Dac)

La méthode anti migraine.jpg

Le Dr Elizabeth Leroux est neurologue spécialisée en médecine des céphalées. Elle dirige la Clinique de la migraine et des céphalées à Montréal où elle est également chercheuse et enseignante.

Elle a fait paraître chez Flammarion à Paris, préfacé par le Dr Dominique Valade, ancien chef de service du Centre Urgences Céphalées de l’hôpital Lariboisière, La méthode anti migraine, un beau guide abondamment illustré destiné à prévenir et combattre cette maladie neurologique qui touche près de 15% de la population mondiale.

Écoutons-la :

« Invisible mais bien réelle, la migraine n'est pas “un petit mal de tête ordinaire”. Elle est douloureuse et invalidante. Les avancées de la science permettent aujourd'hui de mieux en comprendre les causes et de déconstruire les idées reçues. Si le traitement miracle n'existe pas, la prise en charge globale et l'autogestion de la migraine sont possibles. »

Son livre répond aux questions fréquentes sur la définition de la migraine, ses déclencheurs, ses différentes catégories et ses mécanismes.

Les conseils et traitements qu’elle y fournit s'articulent autour de trois axes :

– la modification des habitudes de vie ;

– les traitements de crise ;

– les traitements de fond et de prévention.

Destiné aux personnes atteintes de migraines, à leurs proches et aux professionnels de la santé, cet ouvrage insiste sur l'importance de la collaboration patient-médecin. Il vise à donner des outils pratiques aux migraineux et à redonner espoir à ceux d'entre eux qui souffrent sans oser le dire.

Bernard DELCORD

La méthode anti migraine par le Dr Elizabeth Leroux, préface du Dr Dominique Valade, Paris, Éditions Flammarion, janvier 2016, 191 pp. en quadrichromie au format 17,6 x 21,6 cm sous couverture Intégra en couleurs, 19,90 € (prix France 

Sommaire  

INTRODUCTION - Comprendre pour mieux vivre

CHAPITRE 1 -Migraine ou mal de tête ?

Le diagnostic des maux de tête

Le diagnostic de la migraine

Les autres diagnostics

CHAPITRE 2 -Histoire de 1a migraine et épidémiologie

La migraine dans 1a société

Pourquoi ne prend-on pas 1a migraine au sérieux ?

CHAPITRE 3 -Les symptômes et la biologie de la crise migraineuse

Les techniques de recherche

À l'échelle macroscopique : les structures cérébrales

À l'échelle microscopique : l'électricité et la communication chimique

Les phases de la crise migraineuse

CHAPITRE 4 -Les catégories migraineuses et les liens avec d'autres maladies

La migraine selon la fréquence des crises

Les facteurs de chronicisation

La migraine et les autres maladies

CHAPITRE 5 -Des choix thérapeutiques complexes

La communication médecin-patient : un défi de taille !

Comment choisir la bonne approche thérapeutique ?

L'approche globale de la migraine : les trois axes de traitement

Quelques concepts de base sur les médicaments

L'efficacité des traitements : les études scientifiques, l'effet placebo et l'effet nocebo

Les médicaments et les produits naturels

Les interventions difficiles à étudier scientifiquement

S'ouvrir l'esprit et collaborer

CHAPITRE 6 -Les habitudes de vie anti migraine

Les déclencheurs des crises

Les habitudes de vie antimigraineuses

CHAPITRE 7 -Casser la crise

L’objectif du traitement de crise

Les traitements disponibles

Les autres techniques : optimiser le traitement

Quelques réflexions sur le traitement de crise

Le status migrainosus : une crise qui n'en finit plus

CHAPITRE 8 -Prévenir les crises

Les traitements disponibles

Comment utiliser 1es traitements préventifs ?

La neuromodulation, une nouvelle approche

Le parcours du combattant

CONCLUSION - Éducation, collaboration, structures et recherche !

 

11:08 Écrit par Bernard dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/06/2016

Saine nutrition…

150 super-aliments pour votre santé.jpg

Journaliste spécialiste des questions de santé, de nutrition et des plantes médicinales, Rachel Frely est l’auteure d’une trentaine d’ouvrages, dont Le Petit Larousse des trucs et astuces de grands-mères, Vertus et secrets de l’ortie, ou encore Les Secrets de la lavande.

Elle a fait paraître chez Larousse à Paris 150 super-aliments pour votre santé – Pour booster votre santé et prévenir les maladies, un guide précieux pour tout qui veut prévenir plutôt que guérir…

Car manger sainement est au cœur des préoccupations actuelles, notamment parce que le lien entre l'alimentation et un certain nombre de maladies est maintenant clairement établi : cancer, diabète, maladies cardiovasculaires, infections, vieillissement... Mais quels sont les aliments qui nous protègent vraiment ? D’Abricot à Yaourt, l’auteur dresse la liste des 150 aliments à privilégier dans nos assiettes pour leurs bienfaits nutritionnels et leurs effets préventif ou curatif de certaines maladies courantes.

Pour chacun de ces aliments, elle indique :

– Les + : les atouts santé reconnus des nutriments (antioxydants pour la protection cardiovasculaire, fibres pour la régulation du transit intestinal, oméga-3 pour la protection du cerveau, mais aussi détox, brûle-graisses...)

– Les – : les éventuelles contre-indications (en cas de diabète, de problèmes d'allergie, d’intestins fragiles, de calculs rénaux...).

– Les apports nutritionnels pour 100 g d'aliment (calories, quantité de protides, lipides, glucides et fibres).

– Le point sur la recherche à partir d'études réalisées ou d'expériences en cours.

Elle fournit en outre des conseils pratiques pour bien choisir l'aliment et le conserver, un répertoire des maladies et des maux courants (arthrose, allergies, Alzheimer, cholestérol, diabète, cystite, maux de gorge, troubles digestifs...) et des aliments à privilégier pour les prévenir ou les soulager.

À votre santé !

Bernard DELCORD

150 super-aliments pour votre santé – Pour booster votre santé et prévenir les maladies par Rachel Frely, illustrations de Clémence Daniel, Paris, Éditions Larousse, mai 2016, 240 pp. en quadrichromie au format 23,5 x 18,5 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 14,95 € (prix France)

Liste des aliments :

L'abricot, l'agneau, l'ail, les algues, l'amande, l'ananas, l'artichaut, l'asperge, l'aubergine, l'avocat, la banane, la bette à carde, la betterave rouge, le beurre, le bœuf, le brocoli, le cabillaud, le café, le canard, la canneberge, la cannelle, la carotte, le cassis, le céleri branche, le céleri-rave, les céréales, la cerise, le champignon de Paris, le haricot vert, les herbes aromatiques, les huiles, l'.huître, le kiwi, le lait, les laits végétaux, la laitue, le lapin, les légumes secs, la lentille, la mangue, le melon, le miel, la mûre, la myrtille, le navet, la noisette, la noix, l'œuf, l'oignon, l'orange, le pamplemousse, la papaye, la pastèque, la patate douce, la pêche, le petit pois, le piment, la poire, le poireau, les poissons gras, le poivre, le poivron, la pomme, la pomme de terre, le porc, le potiron, le poulet, la prune, le quinoa, le radis, le raisin, le riz, la rhubarbe, le shiitaké, le thé vert, la tomate, le topinambour, le veau, le vin, le vinaigre, le yaourt

14:09 Écrit par Bernard dans Cuisine, Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/03/2016

Bien manger pour bien vivre…

Les Aliments anticancer.jpg

Pour rappel, Richard Béliveau, dont nous avons déjà présenté dans ces colonnes l’ouvrage intitulé La méthode anti-cancer – Comment réduire les risques (paru chez Flammarion), est professeur de biochimie à l'Université du Québec à Montréal depuis 1984, où il est titulaire de la chaire de recherche en prévention et traitement du cancer. Il est également chercheur attaché au service de neurochirurgie de l'hôpital Notre-Dame (CHUM) et titulaire de la chaire de neurochirurgie Claude-Bertrand. Il est professeur de chirurgie et de physiologie à la faculté de médecine de l'Université de Montréal. Depuis 1996, il est le directeur du laboratoire de médecine moléculaire à l'hôpital Sainte-Justine. Il est l'auteur de plus de 230 publications scientifiques dans des revues médicales à l'échelle internationale. Ses sujets de recherche sont la prévention et le traitement du cancer.

Son collègue Denis Gingras est, quant à lui, est chercheur spécialisé en oncologie au Laboratoire de médecine moléculaire de l'Université du Québec à Montréal.

Ils ont fait paraître récemment, toujours chez Flammarion à Paris un nouvel essai, diététique celui-là, intitulé Les Aliments anti-cancer – Manger sain, réduire les risques qui se fonde sur leurs recherches et sur les études de l'Organisation mondiale de la Santé ayant démontré qu'une mauvaise qualité d'alimentation et un surpoids corporel sont responsables du tiers de tous les cancers, un pourcentage aussi important que celui causé par le tabac.

La carence en végétaux, la surconsommation d'aliments riches en sucre et en gras, l'excès de viande rouge et de charcuteries ou encore d'aliments très salés présentent un risque accru de cancer.

Les auteurs révèlent aussi que les végétaux ne sont pas uniquement source de vitamines et de minéraux, mais qu’ils possèdent des propriétés anticancéreuses très puissantes, et ces praticiens font découvrir au lecteur les bienfaits des choux, de l'ail, des oignons, des oméga-3, du soja, du curcuma, des fruits rouges, de la tomate, des agrumes, de la grenade, du café, du thé vert, du chocolat et même du vin – celui-ci avec modération – qui, ayant des propriétés anticancéreuses naturelles, contribuent à réduire les risques de développer un cancer.

Cet ouvrage clair et détaillé, tout en donnant de nombreux conseils, fait prendre conscience du pouvoir des aliments, qui représentent actuellement une des meilleures armes à notre disposition pour lutter contre cette maladie.

Bernard DELCORD

Les Aliments anti-cancer par les docteurs Richard Béliveau et Denis Gingras, Paris, Éditions Flammarion, février 2016, 256 pp. en quadrichromie au format 17,8 x 21,7 cm sous couverture Intégra en couleurs, 19,90 € (prix France)

21:10 Écrit par Bernard dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/02/2016

Adieu, les kilos !

La méthode Montignac illustrée.jpg

À l’occasion des 30 ans de sa première parution, les Éditions Flammarion à Paris publient une version revue et augmentée de La méthode Montignac illustrée, un best-seller de la nutrition amaigrissante traduit en 25 langues, publié dans 42 pays et vendu à 30 millions d’exemplaires à 2 générations d’utilisateurs, excusez du peu !

Il est vrai que, basée sur les index glycémiques, cette méthode qui opère en deux phases permet, si elle est appliquée correctement, de transformer sa silhouette définitivement, sans restriction de quantité, sans frustration, en limitant les risques diabétiques et cardio-vasculaires tout en améliorant la digestion et le sommeil.

Après un exposé des fondements scientifiques qui le sous-tendent, le modus operandi est décrit avec précision et suivi d’un descriptif de différents repas possibles selon les goûts de chacun, de menus types détaillés et de 50 recettes gourmandes.

Pour fondre de plaisir !

Bernard DELCORD

La méthode Montignac illustrée, nouvelle édition revue et augmentée, par Michel Montignac, Paris, Éditions Flammarion, février 2016, 256 pp. en quadrichromie au format 17,2 x 21,8 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 21,90 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans cet ouvrage célébrissime la recette suivante :

Jarret d’agneau braisé

Cette partie de l'agneau profite grandement d'une cuisson lente. La viande en est bien plus tendre. La marinade préalable lui donne par ailleurs un goût inégalable.

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 5 minutes, plus 24 heures de macération

Temps de cuisson : 2h15

Ingrédients :

4 jarrets d'agneau

1 bouteille de vin rouge

Huile d'olive

1 oignon haché

1,5 litre de bouillon de bœuf ou de veau dégraissé

1 bouquet de thym frais

1 feuille de laurier fraîche

Recette :

Faire mariner l'agneau dans le vin au réfrigérateur au moins 24 heures.

Faire revenir la viande dans une poêle avec un peu d'huile d'olive.

Laisser dorer.

Ajouter l'oignon et laisser cuire quelques minutes.

Ajouter le vin de la marinade, le bouillon, le thym et le laurier.

Cuire 2 heures à couvert.

Retirer la viande et faire réduire la sauce d'environ un tiers.

Remettre la viande, dégraisser et servir.

20:18 Écrit par Bernard dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/01/2016

Un ouvrage réparateur…

Le trauma et le corps.jpg

Le corps, pour une multitude de raisons, a été mis de côté dans les thérapies basées sur la parole.

Pourtant, les implications profondes de l’expérience traumatique sur les réactions sensorimotrices sont bien connues : les images intrusives, les sons, les odeurs, les sensations corporelles, les tensions, les douleurs physiques et les engourdissements, tout comme la nécessité d’une approche holistique centrée sur le corps.

Toutefois, les prises en charge thérapeutiques conventionnelles excluent encore souvent la dimension corporelle, portées par la conviction que le changement ne s’opère qu’à travers l’expression narrative.

Pour la première fois dans la littérature, un ouvrage adopte une approche holistique proposant un modèle de prise en charge à la fois complet et cohérent : Le trauma et le corps – Une approche sensorimotrice de la psychothérapie par Pat Ogden, Kekuni Minton et Clare Pain, paru à Louvain-la-Neuve aux Éditions De Boeck Supérieur dans la collection « Carrefour des psychothérapies ».

Intégrant les théories et techniques traditionnelles de la thérapie narrative à la psychothérapie corporelle, Pat Ogden et ses collègues [1] y présentent une avancée spectaculaire dans le traitement du trauma et expliquent comment utiliser concrètement les mouvements et les sensations de son corps pour aider à guérir les blessures du trauma.

Pratique, Le trauma et le corps propose un traitement en trois phases : développer les ressources somatiques de stabilisation ; traiter les mémoires traumatiques ; maîtriser l’intégration somatique. Il dispense nombre de stratégies permettant d’aider les patients à prendre conscience de leur ressenti corporel, à pister leurs sensations et à graduellement mettre en place des actions physiques fortifiantes.

Un travail pionnier dans l’approche sensorimotrice !

Bernard DELCORD

Le trauma et le corps – Une approche sensorimotrice de la psychothérapie par Pat Ogden, Kekuni Minton & Clare Pain, préfaces de Daniel Siegel & Bessel Van der Kolk, traduction de l’anglais par Julien Bonnel, Louvain-la-Neuve, Éditions De Boeck Supérieur, collection « Carrefour des psychothérapies », octobre 2015, 494 pp. en noir et blanc au format 16 x 24 cm sous couverture brochée en couleurs, 42 €

Table des matières :

– Introduction

Partie I : Théorie

– Chapitre 1. Traitement hiérarchique de l’information : dimensions cognitives, émotionnelles et sensorimotrices

– Chapitre 2. La fenêtre de tolérance : la capacité à moduler l’activation

– Chapitre 3. L’attachement : le rôle de l’organisme dans la régulation dyadique

– Chapitre 4. La réponse d’orientation : réduire le champ de conscience

– Chapitre 5. Sous-systèmes défensifs : réponses de mobilisation et d’immobilisation

– Chapitre 6. Adaptation : systèmes d’action, tendances à l’action et leurs rôles

– Chapitre 7. Le trauma psychologique et le cerveau : vers un modèle de traitement neurobiologique

Partie II : Traitement

– Chapitre 8. Principes de traitement : mise en pratique des principes théoriques

– Chapitre 9. L’organisation de l’expérience : ressources pour le travail corporel dans le moment présent

– Chapitre 10. Phase 1 du traitement : développer des ressources somatiques stabilisatrices

– Chapitre 11. Phase 2 du traitement : traiter les mémoires traumatiques et restaurer les actes de triomphe

– Chapitre 12. Phase 3 du traitement : intégration et succès dans la vie quotidienne

– Références

– Index des sujets

– Index des auteurs

 

[1] Pat Ogden, Ph.D., est la fondatrice et la directrice de l'IPS (Institut de Psychothérapie Sensorimotrice), une école de renommée internationale spécialisée dans les formations des psychothérapeutes travaillant avec des approches somatiques cognitives de traitement des traumas développementaux et des troubles de l'attachement. Elle a exercé la psychothérapie en libéral pendant plus de 30 ans. Elle exerce et enseigne la psychothérapie sensorimotrice dans le monde entier. Kekuni Minton est co-fondateur du Sensorimotor Psychotherapy Institute où il exerce comme formateur depuis 1993. Il accompagne également des patients au sein de son cabinet à Boulder et Salida dans l’État du Colorado. Clare Pain est Assistant Professor au sein du département de psychiatrie de l’Université de Toronto et de l’Université de Western Ontario. Elle est également Clinical Director au sein de l’unité de psychologie traumatique à Mount Sinaï Hospital.

09:34 Écrit par Bernard dans Santé, Sciences | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/08/2015

Cure de désintoxication…

C'est décidé, j'arrête le sucre (cover).jpg

Croyant avoir une alimentation saine, la journaliste et blogueuse australienne Sarah Wilson consommait en réalité l'équivalent de 25 cuillerées à café de sucre chaque jour. Lorsqu'elle a fait le lien entre sa consommation de sucre et ses problèmes d'humeur, de poids, de sommeil et son dérèglement thyroïdien, elle a compris qu'il était temps de réagir. Ce qui a commencé comme une expérience « juste pour voir » est vite devenu un style de vie.

Elle a partagé son expérience dans un livre proposant un programme de sevrage en 8 semaines sans renoncer à la joie de vivre ni au plaisir des papilles, ouvrage devenu bestseller dans son pays ainsi qu’aux États-Unis, dont la version française a paru aux Éditions Larousse à Paris sous le titre C'est décidé, j'arrête le sucre.

Écoutons-la :

« Avez-vous un problème avec le sucre ? Ressentez-vous une baisse d'énergie en plein après-midi ? Terminez-vous vos repas par un dessert ? Êtes-vous sujet à des ballonnements après les repas ? Il vous est impossible de manger une part de gâteau sans vous resservir ? Même si vous êtes mince, êtes-vous grassouillet au niveau de l’abdomen ? Vous arrive-t-il souvent de vous sentir lourd, barbouillé, pas en forme ? J'avais répondu “oui” à la majorité des questions ci-dessus et me doutais que le sucre avait quelque chose à y voir. Si vous êtes dans ce cas, essayez de vous lancer. Mon programme de 8 semaines a fonctionné pour des dizaines de milliers de gens avant vous…

Retrouvez un bien-être durable dans lequel le sucre n'aura plus sa place ! On sait tous que le sucre produit des effets redoutables sur notre silhouette. Plusieurs études tendent à démontrer aussi ses dangers à long terme sur notre santé.

Apprenez à remplacer le sucre par des ingrédients bons pour la santé, à déchiffrer les étiquettes pour débusquer les sucres cachés, à choisir les bons produits sucrants. »

Les astuces, techniques et ruses de l’auteure vous aideront à vaincre la sensation de manque et à surmonter les moments difficiles. Elle fournit en outre plus de 100 recettes sans sucre privilégiant les aliments complets et nutritifs.

Des recettes de base à utiliser au quotidien : bouillon de poulet ; fromage à la crème ; lait d'amande ; légumes secs germés ; ketchup maison ; pesto de chou kole ; pâte à tartiner sans sucre...

De petits plats gourmands : sauté au brocoli et ou curcuma ; gratin de patates douces ; tartes à la courge sans lactose ; muffins à la viande : boulettes de poulet au curry et à la noix de coco ; œufs verts au jambon. ; sauté de saucisse à la betterave..

Des encas pour les petits creux : pop-corn “superfood” ; frites de panais ; biscuits au fromage ; chips de coco caramélisées...

Des smoothies et boissons : infusion glacée citronnelle-gingembre ; smoothie épinard-fenouil ; chaï au rooibos ; smoothie au yaourt et aux fruits rouges ; chocolat chaud au beurre de cacahuète…

Des desserts et gâteaux : macarons moelleux au quinoa ; bouchées au chocolat et au beurre de noix ; cookies au gingembre ; crumble aux myrtilles ; mousse à la carotte ; cheesecake aux noix croustillantes ; gâteau au pamplemousse ; gratin de fruits rouges au mascarpone...

La preuve que manger sainement sans sucre peut devenir facile, économique et... bon !

Bernard DELCORD

C'est décidé, j'arrête le sucre par Sarah Wilson, Paris, Éditions Larousse, février 2015, 224 pp. en quadrichromie au format 19,3 x 23,5 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 14,90 € (prix France)

Voici une recette idéale pour un brunch :

Cheesecake aux courgettes

Pour 8 personnes

Préparation : 10 minutes

Égouttage : 15 minutes

Cuisson : 1 h 25

Ingrédients :

2 ou 3 grosses courgettes

1 cuiller à café de sel

450 g de ricotta

100 g de parmesan râpé

Le vert émincé de 2 jeunes oignons

2 gousses d'ail hachées

½  bouquet d'aneth haché

Le zeste de 1 citron bio râpé

2 œufs battus

40 g de feta émiettée

Huile de coco ou beurre pour le moule ou le plat

Recette :

Préchauffez le four à 160°C. (thermostat 5- 6) et graissez un moule ou un plat à gratin.

Râpez les courgettes avec la grosse grille.

Mélangez avec le sel et mettez à égoutter 15 minutes dans une passoire.

Pressez les courgettes dans vos mains pour retirer le maximum d'eau, puis mettez-les dans un saladier avec tous les autres ingrédients sauf la feta.

Mélangez bien à la fourchette et versez dans le moule ou le plat.

Enfournez pour 1 heure, puis parsemez de feta et remettez à cuire 25 minutes de plus.

Laissez refroidir complètement, puis servez à température ambiante.

14:38 Écrit par Bernard dans Cuisine, Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/05/2015

Produit miracle…

Le bicarbonate.jpg

Martina Kčmár est écrivain et notamment auteur d'ouvrages sur la santé parmi lesquels Le Thé pour votre santé, L'Aloe vera pour votre santé parus aux éditions Dangles, L'Aromathérapie et La Cuisine de la Rome antique parus aux éditions Aedis ainsi que Le Vinaigre paru aux éditions Grancher.

Elle se passionne pour la nature et pour le formidable potentiel de ressources qu'elle offre à notre santé. Elle étudie les plantes et l'étroite relation que l'homme entretient depuis toujours avec les végétaux et surtout la manière dont il en a fait usage à travers toutes les civilisations anciennes, des temps les plus reculés jusqu'à nos jours.

Elle vient de faire paraître Le bicarbonate chez Grancher à Escalquens, dans la collection « Saveurs & vertus ».

Écoutons l’éditeur :

« Bon marché et biodégradable, le bicarbonate de soude est le produit incontournable de l'écologie pratique et de la consommation durable, servant aussi bien à soigner et cuisiner qu'à nettoyer et jardiner.

Dans cet ouvrage pratique, richement illustré et conçu pour être utilisé au quotidien, vous découvrirez ce qu'est exactement le bicarbonate et comment l'employer dans de nombreux domaines grâce à des « remèdes maison » au service de nombreuses affections comme les démangeaisons, les problèmes digestifs, les piqûres d'insectes ou les crampes ; des recettes de beauté, de bien-être et d'hygiène pour un joli teint, des dents plus blanches ou une haleine fraîche ; de nombreuses applications pour la maison et le jardin, car le bicarbonate lave, nettoie, assainit, débouche, adoucit, blanchit et désodorise ; des astuces culinaires pour une cuisine facile, légère et digeste ainsi que des recettes originales réalisées avec du bicarbonate : potages, plats, sauces, légumes, bretzels, pain d'épices, gâteaux, pancakes, muffins…

Mais aussi des idées intéressantes, des suggestions, une foule de conseils aussi précieux qu'utiles qui vous persuaderont que le bicarbonate, grâce à sa simplicité d'emploi, fait partie des produits indispensables à avoir toujours à portée de main ! »

Bernard DELCORD

Le bicarbonate par Martina Kčmár, Escalquens, Éditions Grancher, collection « Saveurs & vertus », février 2015, 111 pp. en quadrichromie au format 16 x 21,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 14 € (prix France)

Voici une recette tout en suavité :

Soupe à la tomate, au yaourt de brebis et au basilic

 

Pour 4 personnes

Ingrédients :

1 kg de tomates mûres

3 pommes de terre

1 branche de basilic frais

2 pots de yaourt liquide de brebis

1 cuiller à café de bicarbonate

Fleur de sel de Guérande

Recette :

Passez les tomates sous l'eau chaude afin d'enlever la peau plus facilement.

Ôtez les centres, les pépins et les pédoncules.

Épluchez les pommes de terre et coupez-les en quatre.

Lavez les feuilles de basilic et réservez.

Placez les tomates, les pommes de terre, les feuilles de basilic et le bicarbonate dans un faitout (réservez quelques feuilles de basilic).

Ajoutez 5 cm d'eau au-dessus du niveau des ingrédients.

Salez et poivrez.

Mettez à cuire à couvert et à feu doux pendant 30 à 35 minutes.

En cours de cuisson, surveillez le niveau d'eau et rajoutez un verre d'eau si le potage réduit trop rapidement.

Vous pouvez ensuite écraser le tout à l'aide d'un presse-purée manuel.

Évitez si possible le mixeur électrique qui, par sa force, élimine une partie des vitamines et minéraux des aliments.

Une fois la cuisson terminée, ajoutez dans le faitout les yaourts de brebis et mélangez-les bien au potage.

Réajustez l'assaisonnement selon votre goût et versez le potage dans une soupière en disposant dessus les feuilles de basilic restantes.

Mon avis :

Le yaourt de brebis apporte une douceur inattendue à ce potage et le bicarbonate permet de neutraliser l'acidité des tomates.

Suggestion :

Servez avec des petits croûtons dorés et aillés.

14:55 Écrit par Bernard dans Cuisine, Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |